Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Comme partout en France, les salariés héraultais de Castorama sont en colère

Par

L’intersyndicale de l’enseigne de bricolage a appelé à la grève illimitée pour dénoncer la baisse de la prime d’intéressement des salariés. Les trois magasins Castorama de l'Hérault (Lattes, Béziers, Saint-Clément-de-Rivière) sont mobilisés depuis lundi.

Des salariés grévistes devant le magasin Castorama de Lattes (Hérault) Des salariés grévistes devant le magasin Castorama de Lattes (Hérault)
Des salariés grévistes devant le magasin Castorama de Lattes (Hérault) © Radio France - Sébastien Garnier

Une vingtaine de salariés s'est rassemblée mercredi devant le magasin Castorama de Lattes près de Montpellier, après une première journée de mobilisation lundi. À l'appel des syndicats CFTC, FO, CGT, CFE CGC et CFDT, ils sont en grève illimitée. Ils dénoncent la baisse de leur prime d'intéressement. 

Publicité
Logo France Bleu

"Le magasin de Lattes a fait un chiffre d'affaire sans précédent ces derniers mois. Les salariés se démènent et ils ne sont pas récompensés. Pour un salaire de base de 1500 euros la prime passe de 3600 à 900 euros, c'est un véritable hold-up."

Des résultats en hausse, les salariés réclament leur part du gâteau

Castorama a bénéficié au deuxième trimestre 2020 du report des ventes non réalisées pendant le confinement et a donc enregistré de belles performances, qui auraient dû déboucher selon les syndicats sur une prime pouvant aller jusqu’à 2,4 mois de salaire. Mais un nouvel accord sur l’intéressement conclu en mars dernier (et signé par la CFTC et la CFDT) a conduit à calculer la prime différemment. Selon les syndicats les critères ont été modifiés à leur insu.

loading
loading

Lundi, les deux tiers des magasins en France avaient suivi le mouvement selon les syndicats. Selon la direction, moins de 20 % des effectifs ont débrayé et un seul magasin a dû cesser brièvement son activité. 

Castorama, qui fait partie du groupe Kingfisher (comme Brico Dépôt,) emploie 11.000 salariés en France

Les salariés grévistes ont allumé des fumigènes devant l'entrée du magasin © Radio France - Sébastien Garnier

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu