Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Comment les restaurants tourangeaux en bord d'autoroute se préparent au dernier week-end de départs en vacances

-
Par , France Bleu Touraine

Ce samedi devrait marquer la fin des gros embouteillages sur les autoroutes d'Indre-et-Loire. On compte environ 7.000 véhicules par heure et 40.000 voitures enregistrées devant l'aire de la Longue vue à Monnaie. Une aire sur laquelle les restaurateurs profitent de cette affluence.

Dans cette chambre froide, pas moins de trois palettes de boissons ont été entreposées en prévision de ce samedi.
Dans cette chambre froide, pas moins de trois palettes de boissons ont été entreposées en prévision de ce samedi. © Radio France - Yvan Plantey

Indre-et-Loire, France

Encore un week-end chargé sur les routes d'Indre-et-Loire mais cela devrait être le dernier. Bison Futé classe ce samedi noir dans le sens des départs et rouge pour les retours. Il y a une semaine, on comptait environ 7000 véhicules par heure. Pour ce dernier gros week-end de vacances, les supérettes et les restaurants en bord d'autoroute se frottent les mains. Samedi dernier, 42.000 véhicules ont été enregistrés devant l'aire de la Longue vue à Monnaie.

Pour ce samedi, j'ai anticipé en prenant plus de personnel. Je m'étais fait avoir la semaine passée - Didier Carreaux, directeur du restaurant de l'aire de la Longue vue

C'est principalement sur cette aire que les touristes s'arrêtent en Indre-et-Loire. Il faut dire que son emplacement semble idéal : située à 2h30 de Paris, elle tombe généralement au moment de la pause déjeuner des touristes qui partent dans le sud. Didier Carraux, le directeur du restaurant de la Longue vue, nous emmène dans l'arrière-boutique. Il ouvre une épaisse porte :  " Cette chambre froide est remplie de pain. On fait les sandwichs nous-mêmes donc il faut être prêt. Samedi dernier, entre 8h et 15h, on a vendu 600 sandwichs. C'est pour ça que j'ai anticipé en prenant plus de personnel car je me suis fait avoir la semaine passée.

Il faut que les frigos soient pleins car, samedi dernier, le restaurant avait servi 250 couverts le midi et une centaine le soir. - Radio France
Il faut que les frigos soient pleins car, samedi dernier, le restaurant avait servi 250 couverts le midi et une centaine le soir. © Radio France - Yvan Plantey

À quelques mètres de là, une autre chambre froide qui semble, cette fois-ci, moins pleine " pourtant il y a trois palettes de bouteilles d'eau, de sodas, etc. Il faut qu'on soit au taquet au niveau des stocks sinon on va se faire dépasser ! En plus, le client doit voir les frigos remplis pour l'inciter à consommer ", avoue le directeur. Ce samedi, il s'attend à faire autant que la semaine passée, à savoir 250 couverts à midi et une centaine le soir.