Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Comment rendre le département de l'Indre plus séduisant ? C'est la mission de l'agence d'attractivité

-
Par , France Bleu Berry

Comment faire connaitre l'Indre pour rendre le département plus attractif ? C'est la mission de l'agence d'attractivité lancée le 10 septembre.

Christophe Dupas est le directeur de l'agence d'attractivité de l'Indre
Christophe Dupas est le directeur de l'agence d'attractivité de l'Indre © Radio France - Kévin Blondelle

Rendre le département plus attirant : objectif de la nouvelle agence d'attractivité de l'Indre lancée le mois dernier. Elle se base sur un constat fait suite à une étude financée par le conseil départemental : les français ne connaissent pas l'Indre. "Quand vous partez en vacances, ailleurs, avec un peu de chance on vous situe avec l'Indre et Loire, on confond Châtellerault et Châteauroux... On n'a pas d'image, il convient de nous en constituer une" explique Christophe Dupas, le directeur de cette jeune agence.  "Notre mission c'est donc d'entreprendre des actions parce qu'on a une baisse de la démographie importante, des problématiques de recrutement pour les entreprises et un manque de professionnels de santé."

Le principal problème de l'Indre, c'est qu'on n'a pas d'image

Christopher Dupas nous présente cette agence d'attractivité de l'Indre

Pour lui, le salut passe aussi par les indriens eux-mêmes, qui doivent être fiers et être des ambassadeurs de leur département. "Ceux qui sont là depuis moins de 10 ans sont extrêmement fiers et heureux d'être ici, les indriens de souche n'osent pas le dire."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu