Économie – Social

Comment rénover un quartier en Ardèche ou aider une entreprise en Drôme ?

Par Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche jeudi 17 avril 2014 à 6:15

Le marché de l'immobilier - image d'illustration.
Le marché de l'immobilier - image d'illustration. © Stéphane Milhomme - Radio France

La réponse se trouve à la Caisse des dépôts et consignation. Les responsables ont dressé ce mercredi leur bilan pour la Drôme Ardèche. La structure date de Napoléon mais elle a su s'adapter au fil des siècles pour financer des projets dans le photovoltaïque en vallée du Rhône comme la rénovation des hôpitaux du secteur.

A quoi sert la Caisse des Dépôts et consignation ? Son histoire remonte à Napoléon. La structure est chargée depuis toutes ces années de garder l'argent des épargnants et de l'investir ensuite dans de grands projets, de grandes infrastructures d'une mairie, d'un département, et surtout de financer le logement social et sa rénovation et cela sans entrer en concurrence avec les banques traditionnelles et privées. Grâce principalement à l'argent des livrets, la "Caisse" dispose de 243 milliards d'euros en fond propre.

Le directeur Rhône Alpes de la Caisse des dépôts Patrick François et le responsable territoriale Drôme Ardèche Erick Bulckaert - Radio France
Le directeur Rhône Alpes de la Caisse des dépôts Patrick François et le responsable territoriale Drôme Ardèche Erick Bulckaert © Radio France

Alors comment utiliser tout cet argent  dans la Drôme ? Par exemple, en facilitant la rénovation de plusieurs quartiers comme le Roc à Pierrelatte, la Monnaie à Romans ou bien Valence le Haut. Dans ce cas, la Caisse a prêté un total de plus de 20 millions d'euros en 2013. Une facture de 126 millions d'euros pour plusieurs projets dans tout le département. Près de 1400 logements ont été construits ou rénovés dans la Drôme en 2013 grâce à son aide financière.

Le quartier de la Monnaie à Romans, en décembre 2013.  - Radio France
Le quartier de la Monnaie à Romans, en décembre 2013. © Radio France

En Ardèche aussi les quartiers en ont profité ? Oui à hauteur de 3,8 euros qui ont été prêtés pour la rénovation du quartier des Oliviers à Aubenas et le quartier du Zodiaque à Annonay. Près de 49 millions d'euros ont été prêtés pour construire ou rénover les logements sociaux dans le département ... pour un millier de logement environ.

Le bureau de Poste dans le quartier Zodiaque à Annonay en septembre 2013.  - Radio France
Le bureau de Poste dans le quartier Zodiaque à Annonay en septembre 2013. © Radio France

Est-ce que cela signifie que la Caisse des dépôts est un concurrent direct des banques ?  Non car la caisse des dépôts pour une mairie ou un département est bien plus intéressante : elle ne prête que sur 20 à 40 ans, à l'inverse d'une banque privée qui veut un remboursement plus rapide. Et les taux d'intérêt pour la collectivité sont beaucoup plus attractifs.Mais depuis Napoléon, la Caisse des Dépôts a quand même trouvé d'autres secteurs à financer que le logement ? Oui en aidant le développement de l'école maternelle de Suze la Rousse, à la construction du centre des déchets d'Etoile sur Rhône -le Sytrad- pour 5 millions. Et puis 2,6 millions d'euros pour épauler la compagnie nationale du Rhône dans sa construction de quatre centrales photovoltaïques à St Georges les Bains ou Largentière.

Le marché de la Construction - image d'illustration / Ne changez pas ce titre.  - Radio France
Le marché de la Construction - image d'illustration / Ne changez pas ce titre. © Radio France

Avec la crise, Il y a aussi un secteur import à financer en Drôme Ardèche, ce sont les entreprises. La Caisse vient en aide à 900 entreprises des deux départements grâce à la Banque publique d'investissement une de ses filiales. 141 millions d'euros apporter, par exemple, aux sociétés de la Drôme. Là aussi avec beaucoup plus de facilités qu'une banque traditionnelle. Et puis les responsables l'ont signalé mercredi à l'occasion de leur bilan annuel : a Caisse dispose de vingt-et-une filiales dans des domaines très différents pour faciliter le financement des remontées mécaniques -la compagnie des Alpes- ou bien l'assurance des particuliers -La CNP- ou bien les logements dans les loisirs avec Bélambra ! Tout çà parce qu'au départ, vous et moi, avons mis de l'argent sur un livret de Caisse d'épargne.

La Caisse des dépôts en consignation en Drôme Ardèche