Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

Comment un laboratoire de recherche des pays de Savoie s'est reconverti dans les tests PCR de la Covid-19

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Plombé par la pandémie, Cellmade a rebondi et produit 120.000 tests PCR par semaine. Un des rares en France.

Cellmade a développé ses réactifs
Cellmade a développé ses réactifs © Maxppp - maxppp

C'est l'histoire d'une reconversion forcée qui évite le crash d'une société plombée par la crise de la Covid 19. Basée à Savoie Technolac au Bourget-du-Lac et à Annecy, la société Cellmade développe ses tests grâce à un partenariat public/privé avec l’Université Savoie Mont Blanc. A la tête du laboratoire de recherche biologique, Ronald Bronsaer, le fondateur de Cellmade, ne le cache pas. La crise du Coronavirus a tout remis en question. "Nous étions depuis la création en 2007 spécialisés dans la recherche de marqueur de l'obésité. Et dès l'arrivée de la crise, nos partenaires financiers nous ont indiqué qu'ils préféraient attendre la sortie de la pandémie. Plus d'accès au laboratoire à cause du confinement, plus d'activité, etc... Pendant plus de six mois de flottement, la société était au plus mal. Alors on s'est retournés sur une technologie qu'on maîtrisait depuis des années mais qui ne nous servait pas du tout pour les virus, à savoir la PCR. On a commencé à produire nos réactifs. Et depuis novembre, nous les commercialisons."

"La crise du Covid nous a ouvert les yeux"

La réussite vient de l'association avec Synlab Pays de Savoie, qui regroupe douze laboratoires d'analyses en Savoie et en Haute-Savoie et qui propose les tests PCR aux patients. Résultat : 120.000 réactifs produits par mois chez Cellmade. Et avec Synlab, 2.000 tests par jour ! Ce qui était un rebond est devenu une activité principale. Pour l'ingénieur-chercheur Ronald Bronsaer : "La crise nous a ouvert les yeux. On peut faire de la recherche pendant des années, mais c'est plus efficace si on s'appuie sur de la recherche appliquée. Nous restons dans le droit fil de nos années de recherche sur l'obésité puisque les personnes à risques pour la Covid figurent parmi ces malade obèses ou diabétiques, malades que nous connaissons bien." 

Relocaliser en France la production 

Autre enseignement et non des moindres. 90 % des réactifs à la Covid 19 proviennent d'Asie - essentiellement de la Chine. "Une provenance unique, sur-sollicitée et donc qui ne peut répondre à la demande. On est très peu en France à les produire. Or nous, nous fabriquons en pays de Savoie et nous servons les habitants de Rhône Alpes. Cela semble plus que nécessaire de relocaliser la production pharmaceutique". Cellmade n'en finit pas de se développer. Aujourd’hui, elle cherche avec ses réactifs la trace des variants du virus. Un nouveau défi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess