Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Commerce à Saint-Étienne : "c'est une erreur stratégique que le tramway n'aille pas à Steel" (Michel Mérieux)

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

L'année 2020 sera marquée par plusieurs évolutions commerciales importantes à Saint-Étienne, entre l'ouverture de Steel en périphérie et celle des halles gourmandes en centre-ville. Le spécialiste de l'immobilier commercial stéphanois Michel Mérieux livre son point de vue sur ces grands projets.

Le chantier de Steel est toujours en cours, le centre commercial doit ouvrir en avril 2020.
Le chantier de Steel est toujours en cours, le centre commercial doit ouvrir en avril 2020. © Radio France - Maxime Bacquié

Saint-Étienne, France

À Saint-Étienne, sur le plan économique, l'année 2020 sera marquée par au moins deux ouvertures de pôles commerciaux importants. L'une en périphérie, avec le centre commercial et de loisirs Steel à Monthieu, et celle des halles gourmandes en centre-ville (les halles Mazerat). Deux projets très différents que Michel Mérieux observe avec attention, en spécialiste de l'immobilier commercial à Saint-Étienne. 

Interview de Michel Mérieux

Nouvelle image

Sur le projet Steel, Michel Mérieux porte plutôt un regard positif : "cela va créer une attractivité qui manque régulièrement sur la périphérie de Saint-Étienne et ça va permettre de récupérer une clientèle qui ne venait plus et allait par exemple sur Givors... je pense d'ailleurs que ce sera une des zones les plus touchées"

Concernant les critiques sur l'impact de l'ouverture de Steel sur le commerce de centre-ville, le dirigeant du Cabinet Mérieux et de Etic Immo commercial trouve que "le Stéphanois fait régulièrement la culture beauseigne". Il reconnaît que Steel "va attirer de la clientèle de Saint-Étienne en périphérie, mais c'est inévitable, comme elle va à Auchan, à Givors". Michel Mérieux estime qu'"en contrepartie, on récupérera aussi une nouvelle image et une clientèle de périphérie". Il a toutefois un regret : "c'est que comme dans d'autres villes comme Montpellier par exemple, le tramway n'aille pas jusqu'à Steel, ce qui permettrait aux gens de la périphérie de laisser la voiture et de venir avec un transport en commun directement en centre-ville". Michel Mérieux parle d'"erreur stratégique" et ajoute que "s'il y a une quatrième ligne qui se crée, elle ira jusqu'à là-bas, inévitablement"

Hypermarchés alimentaires en péril

Un autre projet commercial important doit voir le jour en 2020 à Saint-Étienne, cette fois en centre-ville : les anciennes halles Mazerat doivent devenir des halles gourmandes à l'automne. "Pour le centre-ville c'est une bonne chose, pour le commerce de proximité c'en est encore une meilleure", commente Michel Mérieux, "parce que le commerce se désertifie dans tous les centre-villes, et la renaissance du commerce de centre-ville passe aujourd'hui par la notion de service, et on le revoit un peu dans tous les quartiers, dans tous les centre-villes, les premiers magasins qui se recréent aujourd'hui, qui se redéveloppent, ce sont des commerces de proximité, souvent des commerces de bouche".

Les inquiétudes de Michel Mérieux se concentrent plutôt sur les hypermarchés alimentaires et surtout les magasins installés autour. Il estime qu'ils connaîtront "dans les cinq ans qui viennent, ce qu'on a vécu dans les centre-villes en désertification", car, poursuit-il, "quand vous entendez des hypermarchés qui disent qu'ils vont fermer 30 ou 40 magasins, toutes enseignes confondues, il faut savoir que quand un hyper alimentaire va fermer c'est la zone complète qui va fermer 18 mois après"

Michel Mérieux s'inquiète par ailleurs pour l'avenir de Centre-Deux à Saint-Étienne. Il estime que le centre commercial est menacé, notamment pas le départ de C&A

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu