Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Compagnie des Fromages à Coutances : l'impossible reprise?

-
Par , France Bleu Cotentin

Le démantèlement de l'usine de la Compagnie des Fromages et RichesMonts à Coutances a débuté. L'hypothèse d'une reprise s'éloigne pour la CGT.

photo d'archives
photo d'archives © Radio France -

Les représentants du personnel de la Compagnie des Fromages et RichesMonts (CF&R), s'inquiètent du devenir du site de Coutances. Le groupe a décidé de se séparer de l'usine dans laquelle travaillaient quelque 86 salariés et aujourd'hui, une clause de non concurrence, rend très hypothétique, la reprise du site. 

Pas de reprise possible par un fromager

Mardi dernier, les représentants du syndicat CGT de l'entreprise ont été entendus dans le cadre de leur assignation contre CF&R, Sodiaal et Savencia, déposée au Tribunal de Grande Instance de Nanterre. Le syndicat dénonce la clause qui empêche un repreneur fromager de se manifester. Une clause qui empêche aussi les actionnaires du groupe de produire dans cette usine. Pour la CGT, c'est réduire à néant tout espoir de reprise. La délibération du tribunal de Grande Instance de Nanterre sera rendue le mardi 22 octobre.

Bientôt une coquille vide

Mais dans un mois et demi, que restera-t-il du site? La CGT indique constater que le démantèlement est en cours. Des équipes venant de Ducey et de Vire auraient entamé le démontage du matériel la semaine dernière. Le syndicat craint que l'usine ne soit bientôt plus qu'une coquille vide sans intérêt pour un éventuel repreneur.
 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu