Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Compteur Linky : la mobilisation se poursuit en Midi-Pyrénées

-
Par , France Bleu Occitanie
Blagnac, France

La protestation continue contre les nouveaux compteurs, Linky, déployés par Enedis. Début février, la Cour des Comptes a même pointé du doigt le surcoût du déploiement pour le consommateur.

Samedi dernier, une réunion a rassemblé 200 personnes à Blagnac
Samedi dernier, une réunion a rassemblé 200 personnes à Blagnac © Radio France - Stéphane Garcia

La mobilisation grandie autour des compteurs Linky, ces nouveaux compteurs électriques qu'Enédis (ex-ERDF) est en train d'installer progressivement. En France, huit millions de foyers en ont déjà été installés (sur 35 millions). Quels que soient votre contrat, votre abonnement ou votre fournisseur d'électricité le programme lancé en 2011 prévoit le changement de tous les compteurs d'ici le 31 décembre 2024. Sauf que ces petits boîtiers verts suscitent la polémique. 

Compteurs Linky  - Radio France
Compteurs Linky © Radio France - Stéphane Garcia

Des "gains insuffisants" pour les consommateurs

Le 7 février dernier la Cour des Comptes leur reprochait d'être "trop coûteux pour les usagers". Le tout grâce un différé tarifaire. Sans compter des taux d'intérêt faibles (0,77 %) accordées par la Banque européenne d’investissement (BEI). De plus en plus de collectifs se créent spécialement pour lutter contre ce compteur et de plus en plus d'affaires de justice concernent ce sujet.

En Ariège, le 8 février, un homme a été convoqué au tribunal de Foix pour avoir barricader des anciens compteurs EDF afin d'éviter qu'ils ne soient changer. Ces dernière jours, plusieurs réunions publiques ont eu lieu un peu partout dans le Gers, l'Ariège, les Hautes Pyrénées, le Lot et la Haute-Garonne. C'était le cas à Blagnac ce samedi soir dans l'Auditorium de la mairie devant 200 personnes. A l'initiative d'une association "Anti-Linky".

Les reproches au compteur Linky

Le compteur Linky est considéré non seulement comme un espion puisqu’il peut communiquer des données personnelles d’une précision incroyable, mais, également comme un empoisonneur parce qu’il propage dans les domiciles des ondes potentiellement nocives, même si le gouvernement a communiqué il y a quelques jours, expliquant que ces ondes étaient inférieures aux normes françaises et européennes. Pour Claude Marc, du collectif Non au Linky, "huit milliards d’euros pour une durée de vie de 7 à 15 ans, contre plus de 60 pour les compteurs traditionnels, voilà l'un des problèmes". Les collectifs s’insurgent contre le manque de clarté dans la démarche d’Enedis, mais également contre le harcèlement dont sont victimes les opposants.

Claude Marc, collectif Non au Linky : "C'est un grand gaspillage économique, écologique, sans compter les risques sanitaires et le captation des données personnelles..."

D’après le recensement opéré par le site militant Anti-Linky, 450 communes en France ont pris des arrêté contre ces compteurs communicants. 40 communes de l'ancienne Midi Pyrénées.

Carte de France des communes anti-Linky - Aucun(e)
Carte de France des communes anti-Linky - POAL
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu