Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Compteurs Linky : Enedis condamné face à Romilly-sur-Andelle

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

A Romilly-sur-Andelle, les habitants peuvent refuser, s'ils le souhaitent, l'installation d'un compteur Linky. La commune de l'Eure a pris une délibération et envoyé un courrier à Enedis et aux élus, pour demander à avoir le choix.

Les habitants de Romilly-sur-Andelle ont pour l'instant le choix de dire non aux compteurs Linky.
Les habitants de Romilly-sur-Andelle ont pour l'instant le choix de dire non aux compteurs Linky. © Maxppp - IP3 PRESS

Les habitants de Romilly-sur-Andelle, dans l'Eure, peuvent choisir s'ils veulent ou non un compteur Linky. Au début de l'année 2018, le maire de la commune a pris une délibération et envoyé un courrier à Enedis et aux élus. La lettre demande à ce que les administrés aient le choix d'accepter ou de refuser ces compteurs controversés

Habituellement, ces délibérations sont toujours retoquées pas les préfectures, mais pas cette fois. En effet, la délibération ne prévoit pas l'interdiction des compteurs, il y est seulement prévu l'envoi du courrier. Enedis décide de saisir la justice. Le tribunal administratif de Rouen rejette finalement le 14 janvier 2019 cette requête et condamne Enedis à verser 1000 euros à Romilly-sur-Andelle

Pour l'instant ça se passe bien"

"Dans notre commune il y avait des gens pour et des gens contre. Pour la centaine d'habitants qui m'ont écrit un courrier pour me dire qu'ils n'en voulaient pas, pour l'instant ça se passe bien. On est en plein période de pose, et Enedis et ses sous-traitants n'insistent pas", témoigne le maire, Jean-Luc Romet.

"On a suivi notre ligne, et au bout on l'emporte. Et on est quand même face à quelqu'un de puissant", ajoute-t-il. L'élu espère que l'exemple de Romilly-sur-Andelle va servie à d'autres communes qui voudraient procéder de la même manière.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess