Économie – Social

Conditions de travail sur le chantier EPR de Flamanville : peut mieux faire

Par Jacqueline Fardel, France Bleu Cotentin mercredi 7 septembre 2016 à 18:18

1200 salariés du chantier EPR de Flamanville ont répondu au questionnaire
1200 salariés du chantier EPR de Flamanville ont répondu au questionnaire © Radio France - Julien Pasqualini

Du bon et du moins bon : le contenu d'un questionnaire sur les conditions de travail au sein du chantier EPR vient d'être rendu public. Il avait été distribué sur le site le 31 mai et 1200 salariés ont répondu sur une journée. un taux de retour de 27% sur une journée.

C'est la première fois qu'une telle enquête est menée auprès des salariés du chantier EPR de Flamanville. Le questionnaire a été distribué le 31 mai dernier avec 23 questions au total autour de la sécurité, les transports, la restauration, l'avenir.

1200 salariés ont donc répondu, sur les 4000 présents actuellement sur le chantier du réacteur de 3ème génération. Soit un taux de retour de 27%, un bon chiffre estime les syndicats comme la direction du chantier.

Le stationnement : gros point noir

Et côté résultats, il y a du bon et du moins bon. Dans les cases "satisfactions" : la priorité donnée à la sécurité et la confiance en l'avenir. Dans les cases "insatisfactions" : l'organisation et la planification du travail ou l'information sur les services.

Et le gros point noir : l'accès au site et le stationnement. Un vrai casse tête disent les salariés qui estiment à une heure leur temps de parcours chaque matin, pour une distance qui est de 30 kilomètres en moyenne.

Aujourd'hui 10 parkings existent sur le site. Des réflexions vont donc se mettre en place notamment pour revoir le système des navettes ou encore le fléchage.

Selon le questionnaire, 57 % des personnes qui ont répondu recommanderaient de venir travailler sur le chantier. La direction espère convaincre les 43% restants et promet des solutions avant la fin de l'année.