Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Confinement : 44% de perte de chiffre d'affaires en moyenne pour les commerçants du centre-ville niçois

-
Par , France Bleu Azur

Le chiffre révélé par le patron de la fédération des commerce niçois fait froid dans le dos : plus de 40% de chiffre d'affaires en moins ces trois derniers mois.

Illustration d'un magasin fermé pendant le confinement
Illustration d'un magasin fermé pendant le confinement © Radio France - Claire Leys

La France en vert et contre le virus. Cette fois le déconfinement est total en métropole dès ce lundi matin. Mais si la situation est verte sur le plan épidémique, tous les voyants économiques sont au rouge. L'État à mobilisé 500 milliards d'euros pour faire face à l'enjeu, pour sauver notamment des entreprises. 

Mais pour les restaurateurs et les commerçants, une enveloppe d'aide ne sera pas la panacée. Trois mois sans trésorerie, des touristes absents : les plus petits ne se relèveront pas, selon Philippe Desjardins, patron de la fédération des commerces niçois.

" Il y a deux zones qui vont mal. Le quartier historique du Vieux-Nice, le plus touché, et le centre-ville."

Philippe Desjardins constate partout dans le Vieux-Nice le même drame : des commerces fermés, des grilles qui ne se relèveront pas. La fédération n'a pas estimé le nombre de commerces qui ferment définitivement, mais la casse sera énorme. 

"En moyenne, 40% de chiffre d'affaires dans le centre-ville de Nice pour ces trois derniers mois."

Le président de la fédération des commerces niçois attend beaucoup de la réouverture de la frontière avec l'Italie ce lundi. Il espère que les touristes italiens viendront rapidement se promener dans les rues azuréennes. 

Ecoutez Philippe Desjardins

Choix de la station

À venir dansDanssecondess