Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : ce que l'on sait du futur protocole sanitaire pour les commerces

-
Par , France Bleu

Ce vendredi, les représentants des commerces étaient reçus à Bercy pour prendre connaissance du nouveau protocole sanitaire pour lutter contre l'épidémie de coronavirus. Ils devront notamment diviser par deux le nombre de clients présents en magasin. La mesure s'appliquera à tous les commerces.

Le nouveau protocole sanitaire dans les commerces prévoit deux fois moins de clients présents en magasin
Le nouveau protocole sanitaire dans les commerces prévoit deux fois moins de clients présents en magasin © Maxppp - Richard BRUNEL

Jean Castex l'a dit ce vendredi au cours d'un déplacement dans le Finistère : "nous sommes sur la bonne voie" pour rouvrir les petits commerces "autour du 1er décembre". Le Premier ministre a précisé qu'ils "pourront rouvrir dès lors que les indicateurs sanitaires s'améliorent". La prochaine réouverture s'accompagnera d'un nouveau protocole à mettre en place dans les magasins. 

Les représentants des commerces étaient justement conviés à Bercy ce vendredi pour prendre connaissance des nouvelles réglementations. Celles-ci s'appliqueront à tous les commerces, à ceux dits non-essentiels lorsqu'il pourront rouvrir, mais aussi pour les magasins qui sont restés ouverts pendant le deuxième confinement. Cette nouvelle version du protocole sanitaire sera transmise avant lundi au Haut Conseil de la santé publique qui devra la valider.

Selon franceinfo, les commerces vont devoir diviser par deux le nombre de personnes présentes en magasin. La jauge sera d'une personne pour huit mètres carrés de surface contre quatre mètres carrés avant le reconfinement, y compris dans les hypermarchés. Ce qui va nécessiter une régulation des flux à l'entrée et qui va sans doute provoquer des files d'attente à l'extérieur, surtout au moment de l'approche de Noël.

La mise à disposition de gel hydroalcoolique à l'entrée de chaque magasin ainsi que le marquage au sol resteront obligatoires. Mais aucun sens de circulation ne sera mis en place. Il fallait "des choses simples", explique-t-on du côté du ministère de l'Économie et des Finances.

Là où c'est possible - dans les salons de coiffure ou dans les concessions automobiles par exemple - les commerçants seront incités à accueillir les clients sur rendez-vous. Mais ça ne sera pas obligatoire, le choix sera laissé au commerçant. Enfin, le ministère du Travail va ouvrir des consultations au sujet du travail le dimanche et des horaires élargis.

Les commerçants non-essentiels espèrent une réouverture le 27 ou le 28 novembre, soit avant l'horizon du 1er décembre fixé par l'exécutif. C'est Emmanuel Macron qui tranchera sur la date, dans le courant de la semaine prochaine. En attendant, la plupart des acteurs de la grande distribution, Amazon France en tête, ont accepté de reporter d'une semaine, au 4 décembre, la tenue du Black Friday, opération promotionnelle de grande ampleur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess