Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Confinement : comment La Poste s'organise pour assurer une continuité de service ?

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu

La Poste aussi est touchée par l'épidémie de coronavirus. Beaucoup de bureaux sont fermés, plusieurs dizaines d'agents dans le pays sont à l'isolement, mais l'entreprise doit maintenir une continuité de ses services. Pour cela, elle a pris des mesures tout en assurant la sécurité de ses employés.

Bureau de Poste du quartier Palente à Besançon. Pas plus de 3 clients à l'intérieur. 1 mètre obligatoire entre les gens à l'extérieur
Bureau de Poste du quartier Palente à Besançon. Pas plus de 3 clients à l'intérieur. 1 mètre obligatoire entre les gens à l'extérieur © Radio France - Anne Fauvarque

A l'image de la plupart des entreprises, La Poste souffre de la crise provoquée par le covid-19. Sur l'ensemble du pays, seuls 1.850 bureaux de poste (sur plus de 16.000 au total) sont restés ouverts depuis le début du confinement. Chiffre qui devrait augmenter dans les jours qui viennent pour que le groupe puisse assurer sa continuité de service. Un dispositif particulier a d'ailleurs été mis en place.

Minimiser les contacts

Des brigades ont notamment été instaurées dans les bureaux de poste. Si l'un des membres de l'équipe est touché, tout le monde est placé en quatorzaine. Le bureau est alors fermé puis désinfecté et c’est une autre brigade qui prend le relais. L’objectif, c’est de minimiser le nombre de contacts entre les agents.

Au niveau national, le nombre d’employés arrêtés pour des cas positifs ou des soupçons de coronavirus représente un quart des effectifs. Il y en a eu en Franche-Comté. La direction refuse de donner des chiffres précis, mais on sait qu’il y en a au moins un en Haute-Saône.  

Les maires se plaignent

Car depuis que la France est à l'arrêt, les usagers et les élus se plaignent du manque d'agences ouvertes. Comme à Héricourt, en Haute Saône, par exemple. Après être monté au créneau, le maire de la commune, Fernand Burkhalter, a pu obtenir la réouverture de l’agence. Elle devrait avoir lieu dès la semaine prochaine, si "toutes les conditions sanitaires sont respectées", explique l'entreprise. 

Cas similaire à Belfort. Le maire Damien Meslot s’est plaint de la seule poste ouverte, en centre-ville, faubourg des Ancêtres.  Résultat : un deuxième bureau va ouvrir ses portes, sur l’avenue Jean Jaurès, dès le mardi 14 avril prochain.

Services essentiels uniquement

La Poste tente de rassurer en expliquant que chacun dispose d’une agence à moins de 20 minutes de voiture de chez lui. 

Pour rappel, se rendre dans un bureau de poste ne doit être fait que pour des services essentiels, comme des retraits ou dépôt d’espèces au guichet et aux automates, des dépôts de chèque, ou encore des remises de fonds. Tous les bureaux de postes ouverts sont disponibles sur le site de Laposte.fr. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu