Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Confinement dans le Sud-Ouest : l'inquiétude des producteurs de foie gras

-
Par , France Bleu Périgord

Les professionnels de la filière gras voient s'effondrer leurs ventes depuis la mise en place du confinement. Certains producteurs ont perdu jusqu'à 90 % de leur chiffre d'affaires.

Foie gras au marché au gras de Périgueux
Foie gras au marché au gras de Périgueux © Radio France - Emmanuel Claverie

A Saint-Pantaly-d'Excideuil en Dordogne, Quentin Marty s'inquiète. Depuis la mise en place des mesures de confinement, il ne vend plus ses foies gras. Pour des raisons de santé, il a préféré ne plus fréquenter les marchés qui étaient son lieu quasi exclusif de vente. Mais le problème c'est que les consommateurs ne viennent pas non plus pousser la porte de sa boutique sur la propriété. 

Pourtant il a mis en place toutes les mesures-barrière : "On fait rentrer une personne à la foi, on met en place les gestes barrière, on a des gants, le terminal de paiement est désinfecté à chaque client, les poignées de porte sont nettoyées chaque fois que quelqu'un rentre , on essaie de travailler sur rendez vous." Mais ça ne suffit pas, les gens ne viennent plus préférant grouper leurs achats dans les grandes surfaces au grand désespoir de Quentin Marty qui annonce une perte sèche de 90 %. 

Canards au marché au gras de Périgueux
Canards au marché au gras de Périgueux © Radio France - Emmanuel Claverie

Dans le Sud-Ouest ce sont près de 60 % des débouchés de la filière qui sont fermés. Pour le CIFOG ( Comité Interprofessionnel des Palmipèdes à Foie Gras) 100 000 emplois directs et indirects sont menacés. Aujourd'hui la directrice générale de l'interprofession, Marie-Pierre Pé en appelle aux consommateurs. Il faut acheter des produits de la filière : "Le magret sur un barbecue c'est de saison, comme une salade agrémentée d'un confit de canard. Et le foie gras n'est pas réservé à l'hiver." 

Les grandes surfaces ont déjà répondu à l'appel de la filière en intégrant des produits dans les drives ou sur Internet. Les producteurs eux aussi mettent tout en oeuvre pour vous servir dans les meilleures conditions sanitaires pour enrayer l'épidémie. Si vous voulez qu'ils soient au rendez vous pour les fêtes de fin d'année, c'est maintenant qu'il faut les aider si vous le pouvez. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess