Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : des bons d’achat pour soutenir les commerçants du Nord Franche-Comté

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

La plupart des commerces sont restés fermés depuis le 14 mars. Pour leur permettre de faire face aux problèmes de trésorerie, une plateforme a été créée en ligne pour acheter des bons d’achats d’anticipation et leur permettre d’encaisser de l’argent malgré la fermeture, en attendant la reprise.

Un magasin de chaussures fermé à Belfort durant le confinement (photo d'illustration)
Un magasin de chaussures fermé à Belfort durant le confinement (photo d'illustration) © Radio France - Jonathan Landais

«On a pas mal de clients qui connaissent de réels problèmes économiques en ce moment. Donc on voulait soutenir nos clients» explique Charles Cordier, expert comptable à Audincourt. Il est à l’origine de la plateforme J’aide mes commerçants. Sur ce site internet, des bons d’achat ont été vendus pour soutenir les commerçants durant toute la période de confinement et la fermeture de leur magasin.

«La plateforme est assez simple, explique Charles Cordier. "On a une liste de commerçants locaux de la région Belfort-Montbéliard-Héricourt et tous les particuliers peuvent se connecter et aller acheter des bons par anticipation. Il suffit de choisir son commerce et de choisir le montant», détaille l’expert comptable. Le bon reste valable jusqu’au 31 décembre 2020. Ce délai assez long, mais qui reste dans l’année, «doit inciter à la consommation dès la sortie du confinement» d’après Charles Cordier.

15% offerts sur chaque bon

L’avantage pour le client est la bonification du bon. 15% sont systématiquement rajoutés par la plateforme : en clair, pour 100 euros achetés, 15 sont offerts. Ce supplément est financé par les partenaires du projet : la ville d’Audincourt, Pays de Montbéliard Agglomération ou encore la SODECC, le cabinet où travaille Charles Cordier : «Notre mécénat Eurockéennes sera fortement diminué puisque le festival n’aura pas lieu. Alors nous avons voulu investir dans ce projet-là en soutien à nos commerçants qui sont également nos clients pour la plupart». 

Au total, près de 40.000 euros ont été apportés par tous les partenaires. Cette somme permettra de financer l’équivalent de 250.000 euros de bons d’achat

De nombreux commerçants vont pouvoir rouvrir leurs boutiques ce lundi 11 mai, avec la première phase de déconfinement. Mais la reprise de l'activité risque d'être très progressive.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess