Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reconfinement : des clients chez le coiffeur "de peur de finir avec une chevelure Julien Clerc grande époque"

-
Par , , France Bleu Gard Lozère

À Nîmes, les salons de coiffure font le plein de clients qui anticipent un reconfinement.

Gilles Albert, coiffeur à Nîmes depuis 50 ans.
Gilles Albert, coiffeur à Nîmes depuis 50 ans. © Radio France - Julie Gasco

Il n'a plus une minute à lui depuis le début de la semaine, et son téléphone n'arrête pas de sonner. Gilles Albert est coiffeur à Nîmes depuis plus de cinquante ans et en ce moment plus que jamais, il a un succès fou. Les clients se bousculent. Ils anticipent le reconfinement. "Il y a beaucoup plus d'appels", reconnaît le professionnel sur France Bleu Gard Lozère.. 

"Les clients prennent leurs précautions. Ils viennent de peur de se retrouver dans deux mois avec une chevelure à la Julien Clerc, de l'époque !" Gilles Albert

Marie, une cliente préfère prévenir que guérir. "J'ai pris les devants. Surtout, pour le moral ça fait du bien de venir, avant de rester quatre semaines enfermée".

Reportage - Julie Gasco

Gilles Albert se démultiplie. Il ne sait pas ce qui l'attend pour la suite, même s'il peut craindre le pire. En attendant, c'est clair, son carnet de réservations est complet : "C'est plein jusqu'à samedi. Mais, je n'ai que deux jambes et deux bras. Alors, on va faire le maximum !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess