Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : "il ne nous reste plus que ça", des commerçants d'Annecy donnent symboliquement leur sang

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Une vingtaine de commerçants d'Annecy donnent leur sang pour démontrer qu'ils sont essentiels à la vie économique. Ils demandent de l'aide aux autorités et espèrent une reprise rapide de leurs activités.

Une vingtaine de commerçants et restaurateurs se sont faits prélever du sang samedi à Annecy, Brasserie des Européens.
Une vingtaine de commerçants et restaurateurs se sont faits prélever du sang samedi à Annecy, Brasserie des Européens. © Radio France - Damien Triomphe

Ils sont "sang" ressources et "es-sang-tiels" à la vie économique. Au-delà des jeux de mots, une vingtaine de commerçants et restaurateurs de l'agglomération d'Annecy ont mené samedi une action symbolique, en se faisant prélever du sang. Réunis en un collectif informel, leur opération est soutenue par les antennes locales de la CPME, du GNI, aussi par Vitrines d'Annecy et les commerçants d'Epagny-Sillingy, entre autres.

"Arrêtez de dire que nous ne sommes pas essentiels. Ce n'est pas possible d'employer ce mot" - Yoann Conte, chef étoilé à Veyrier-du-Lac

L'idée est donner leur sang, essentiel à la vie, comme eux sont essentiels à la vie économique du pays. Leurs magasins et établissements sont fermés pendant le confinement, parce que considérés comme non-essentiels, une qualification qui ne passe plus. "Vous vous rendez compte quand j'emmène mon gamin à l'école et qu'il me dit : papa, tu vas travailler ? Non. Ton papa est non-essentiel. Les artisans et les commerçants sont les premiers employeurs de France" martèle le chef étoilé de Veyrier-du-Lac, Yoann Conte, venu lui aussi se faire prélever du sang.

Une petite vingtaine de professionnels, commerçants et restaurateurs, sont venus se faire prélever symboliquement du sang ce samedi
Une petite vingtaine de professionnels, commerçants et restaurateurs, sont venus se faire prélever symboliquement du sang ce samedi © Radio France - Damien Triomphe

Ils attendent désormais les annonces du président de la République, ce mardi à 20 heures. "Notre attente : c'est y voir clair. D'être accompagné financièrement, de façon effective. Qu'il y ait une équité entre les commerces et que la reprise puisse se faire correctement" lance l'un des commerçants présents.

Une infirmière a accepté de jouer le jeu, par solidarité. Les prélèvements réalisés à la Brasserie des Européens samedi à Annecy sont symboliques, mais tous disent qu'ils se rendront à l'antenne locale de l'EFS, l'Etablissement français du sang dans la semaine, pour faire de vrais dons.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess