Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement en Dordogne : fermée depuis le 15 mars, la réserve zoologique de Calviac lance un appel aux dons

-
Par , France Bleu Périgord

Privée de visiteurs depuis le début du confinement et donc de ressources, la Réserve zoologique de Calviac en Dordogne lance un appel aux dons. L'argent collecté doit lui permettre de poursuivre son action de conservation des espèces menacées à Calviac mais aussi à Madagascar et au Brésil.

Ouverte au public en 2008, la réserve zoologique de Calviac oeuvre à la conservation des espèces menacées
Ouverte au public en 2008, la réserve zoologique de Calviac oeuvre à la conservation des espèces menacées © Maxppp - Philippe Clément BELPRESS/MAXPPP

Comme de nombreux sites accueillant des visiteurs, la Réserve zoologique de Calviac-en-Périgord près de Sarlat a dû fermer ses portes le 15 mars dernier, à la veille du début du confinement. Or l'établissement qui accueille sur son site périgourdin près de 200 animaux issus de 30 espèces souvent méconnues tire l'essentiel de son budget annuel de 400.000 euros des droits d'entrée (qui représentent 80%), de la boutique (18%) et des dons (2%) et se retrouve aujourd'hui en difficulté.

L'appel aux dons a été relayé sur les réseaux sociaux
L'appel aux dons a été relayé sur les réseaux sociaux - Capture d'écran

Un appel aux dons sur internet

Pour permettre à la réserve de poursuivre son action en faveur des espèces menacées, en Périgord comme à Madagascar et au Brésil, son fondateur Emmanuel Mouton a souscrit un prêt garanti par l'Etat et parallèlement a lancé un appel aux dons sur la plateforme Helloasso. Opération qui a ce jour a déjà permis de collecter plus de 8000 euros. 

"Avec un confinement censé durer trois mois, nous estimons le manque à gagner à 120.000 euros explique Emmanuel Mouton, soit un peu moins d'un tiers du budget de l'année. Les bénéfices générés par les visiteurs du printemps et de l'été servent à faire fonctionner la réserve pendant l'hiver, sachant que 20.000 euros sont nécessaires chaque mois . Nous arrivons à fonctionner pour le moment, nous avons de quoi payer la nourriture des animaux et les salaires, mais comme le futur est incertain, nous ne sommes pas des plus optimistes confie-t-il.

Un lémur aux yeux turquoise
Un lémur aux yeux turquoise © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Une institution à but non lucratif

La Réserve zoologique de Calviac est une institution à but non lucratif. Ouverte au public depuis 2008, elle est vouée aux espèces menacées de petite taille, "souvent assez peu prises en compte par les autres établissements zoologiques" précise son fondateur. L'argent généré par les entrées, la boutique et les dons permet le fonctionnement de la structure. 10% à 15% des sommes sont investies dans des programmes de conservation des espèces sur le terrain. Le plus important en Nouvelle-Aquitaine concerne la protection du vison d'Europe. Deux programmes sont menés à Madagascar pour sauvegarder le lémur aux yeux turquoise, et une variété de canard. Enfin au Brésil, la réserve travaille sur deux programmes différents: le premier concerne le tamarin-lion doré, un petit primate parmi les plus menacés au monde qui vit dans la forêt atlantique pas très loin de Rio-de-Janeiro, et enfin le tapir terrestre dans le Pantanal.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess