Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Confinement et coronavirus : les amis de la Terre de Côte-d'Or demandent la réouverture du marché de Nuits

Par

Dans un courrier adressé au préfet de la Côte-d'Or, les présidents de Nature & Progrès Bourgogne et des Amis de la Terre Côte-d'Or demandent que le marché de Nuits-Saint-Georges puisse à nouveau se tenir le vendredi en respectant les mesures sanitaire de sécurité.

Les marchés perturbés par le Covis-19 Les marchés perturbés par le Covis-19
Les marchés perturbés par le Covis-19 © Radio France - Nelly Assénat

Se mettre en conformité avec les propos du ministre de l'agriculture

Jean-Marc Convers, le président de "Nature & Progrès Bourgogne" et Stéphane DUPAS, le président des Amis de la Terre Côte-d'Or apportent leur soutien au maire de Nuits-Saint-Georges pour la réouverture du marché avec optimisation des mesures de sécurité. Dans un courrier commun adressé au préfet de la Côte-d'Or, ils rappellent les propos du ministre de l’Agriculture : "J'appelle les maires de France et les préfets à inciter à rouvrir ces marchés (...) à condition qu'il y ait le respect des normes sanitaires." 

Publicité
Logo France Bleu

Ils demandent aussi aux autorités "d’assurer ainsi le maintien de l’activité agricole et paysanne locale et la continuité de l'approvisionnement, en produits locaux et de qualité, de la population de ce territoire."

Pourquoi la demande est-elle systématiquement rejetée chaque semaine ? 

Selon le maire de Nuits-Saint-Georges, Alain Cartron, une demande est déposée chaque début de semaine pour obtenir la réouverture du marché. Mais la réponse du sous préfet de l'arrondissement de Beaune arrive à chaque fois le jeudi et elle et toujours la même. C'est non. Les autorités préfectorales estiment en effet qu'il n'y a pas de nécessité alimentaire car Nuits-Saint-Georges compte quatre grandes surfaces, autant de boulangeries et deux épiceries.     

Le maire prétend pourtant que c'est un moyen pour tous les producteurs locaux et les maraîchers de pouvoir vendre leurs fruits et légumes. Ne pas leur offrir cette possibilité présente un risque économique majeur dans le secteur. Alain Cartron s'étonne d'ailleurs que tout fonctionne en Saône-et-Loire à quelques kilomètres de Nuits-Saint-Georges, mais qu'en Côte-d'Or, le refus est systématique!  

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu