Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : l'activité ne reprendra que partiellement à l'usine PSA de Rennes

Il n'y a pas de date de réouverture du site PSA de la Janais, près de Rennes, mais on sait que deux équipes sur quatre seulement reprendront l'activité industrielle. C'est ce qui a été annoncé mardi 28 avril lors d'un CSE réunissant direction et syndicats.

Pas encore de date de réouverture de l'usine PSA de la Janais près de Rennes
Pas encore de date de réouverture de l'usine PSA de la Janais près de Rennes © Maxppp - François Destoc

Un CSE réunissant direction et syndicats s'est réuni en audioconférence mardi 28 avril sur le site de l'usine PSA de la Janais, près de Rennes. L'activité du site a été stoppée le 16 mars avant la mise en place du confinement en France. La direction bretonne du constructeur automobile a annoncé que deux équipes sur quatre seulement reprendront le travail. L'équipe de nuit et celle du week-end, travaillant en VSD, sont suspendues.  

Des règles sanitaires très strictes ont déjà été établies pour la reprise avec gel hydroalcoolique à disposition, le port de masques, une distanciation sociale entre les salariés, une désinfection régulière des chaines de montage et des toilettes notamment. Mais aucune date de reprise n'est encore fixée. Avant la crise sanitaire, le site employait près de 3000 salariés en CDI, dont un millier en congés séniors, et aussi autour de 1000 intérimaires. 

Déception des syndicats

Dans un communiqué, la CFDT, premier syndicat du site, ne cache pas sa déception. "Ces annonces ont un goût amer", affirme Laurent Valy, élu CFDT à la Janais, "après des années difficiles, on a fait des efforts pour s'en sortir; on était fier d'avoir créer deux nouvelles équipes (la nuit et VSD) qui vont être suspendues et d'avoir embaucher un millier d'intérimaires". Pour le syndicat " il devient urgent d’avoir l’autorisation du  gouvernement de rouvrir les concessions automobiles et ainsi permettre  de reprendre l’activité de production". De son côté, Mickaël Gallais, élu CGT, évoque le flou de la direction sur les conditions de la reprise et déplore la perte de deux jours de congé depuis le début du confinement. Le syndicat s'inquiète du sort des intérimaires "dans une entreprise qui fait des bénéfices".

D'un coup, tout s'effondre. On est un peu triste - Laurent Valy élu CFDT PSA la Janais

Choix de la station

À venir dansDanssecondess