Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Confinement : la crise économique dans le sport en discussion à l'Elysée

-
Par , France Bleu

Emmanuel Macron s'entretient ce mardi matin par visioconférence avec plusieurs responsables de fédérations et représentants du monde du sport pour évoquer les difficultés économiques rencontrées face à la crise sanitaire. Des mesures de soutien pourraient être annoncées à l'issue de la réunion.

Emmanuel Macron discutera à 11h avec plusieurs représentants du monde sportif
Emmanuel Macron discutera à 11h avec plusieurs représentants du monde sportif © Maxppp - Sébastien Muylaert

Comme beaucoup de secteurs, le monde du sport souffre des restrictions mises en place pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Pour discuter du manque de trésorerie chez les clubs professionnels comme amateurs, Emmanuel Macron, Jean Castex et plusieurs  ministres donnent donc rendez-vous aux représentants du monde sportif à 11h ce mercredi matin pour une discussion en visioconférence. Parmi les personnalités conviées, le perchiste Renaud Lavillenie, le quadruple champion de NBA Tony Parker, ou encore Tony Estanguet, le président du comité d'organisation des JO 2024.

Un tribune commune

Entre les salles de sport fermées, les huis clos imposés pour les rencontres professionnelles ou la baisse des inscriptions dans les clubs amateurs, les fédérations sportives souffrent d'un clair manque de moyens pour assurer leurs activités à long terme. Dès hier soir, plusieurs dirigeants ont tiré la sonnette d'alarme pour réclamer davantage de soutien de la part de l'Etat. "Beaucoup de clubs ne se relèveront pas de cette nouvelle épreuve sans - à la fois - le soutien de leurs partenaires privés et publics, sans la solidarité des fans qui les suivent, sans l’aide des pouvoirs publics", notent les cinq présidents dans une tribune commune. 

Une aide de 107 millions d'euros pour combler les pertes de billetterie

Au mois de septembre, le sport français avait pu compter sur une enveloppe de 120 millions d'euros issue du plan de relance de l'économie. A cela s'ajoute également la mesure promise par le ministère des sports : un fond de 107 millions d'euros spécialement destiné à éponger les pertes de billetterie. La somme n'a toutefois pas été débloquée pour l'instant. Parmi les autres pistes suivies, la ministre Roxana Maracineanu avait déjà indiqué être en train de "travailler avec Bercy sur _l'exonération des charges patronales sur les salaires_". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess