Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Confinement : le gouvernement tranchera "la semaine prochaine" concernant la réouverture des commerces

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Le gouvernement tranchera "la semaine prochaine" sur la possibilité d'une réouverture des petits commerces pour le Black Friday, décision qui dépendra de la situation sanitaire, a indiqué mardi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

 Les commerces dits "non-essentiels" demandent leur réouverture pour le Black Friday.
Les commerces dits "non-essentiels" demandent leur réouverture pour le Black Friday. © Maxppp - Philippe TRIAS

Alors que les petits commerçants demandent de pouvoir rouvrir le plus vite possible avant les fêtes, le gouvernement tranchera "la semaine prochaine" sur la possibilité d'une réouverture pour le Black Friday, a indiqué ce mardi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal sur France 2. Le Black Friday, qui a lieu le 27 novembre, représente souvent le coup d'envoi des achats de Noël. Certains commerces réclament également l'annulation de cette opération commerciale.

Le gouvernement prévoit pour l'instant la possibilité d'une réouverture au 1er décembre, si l'épidémie de Covid -19 continue d'évoluer favorablement. Toutefois, "Aujourd'hui l'objectif c'est le 1er décembre mais évidemment s'il y a de très bonnes nouvelles, que la situation continue de s'accélérer de manière positive, évidemment on fera au mieux pour que les commerçants puissent travailler", a expliqué Gabriel Attal. "Notre souhait c'est que les commerçants puissent rouvrir le plus rapidement possible".

Pas de politique de "stop and go" pour Olivier Véran

"Moi je souhaite que nous soyons efficaces dans la durée, et constants dans les mesures que nous prenons pour freiner le virus. La politique du 'stop and go' ne serait pas bonne pour notre pays, estime le ministre de la Santé Olivier Véran sur BFM/RMC. Le ministre ne se prononce cependant pas en faveur d'une réouverture le 27 novembre. "Je ne vous donne pas de date, cette décision appartient au gouvernement, et cela ne se fera pas sous pression" affirme-t-il, tout en indiquant : "Je n'ai pas d'éléments qui me permettent de penser que nous pourrions les rouvrir le 27".

Une réponse pour les restaurateurs le mois prochain ?

Quant aux restaurateurs, le gouvernement leur donnera "des perspectives au début du mois de décembre", mais il n'y a pour l'instant "pas de décision prise sur le calendrier", a indiqué Gabriel Attal. Il a toutefois souligné que la situation sanitaire "reste grave", avec "toujours plus de patients à l'hôpital aujourd'hui qu'au moment du pic de la première vague".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess