Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements en vigilance rouge, 49 en orange
Dossier : Coronavirus Covid-19

Confinement : le plafond des tickets restaurant va passer de 19 à 95 euros pour faire ses courses

-
Par , France Bleu

Le plafond des tickets restaurant va passer de 19 à 95 euros pour des achats dans les supermarchés, commerces de proximité une fois par semaine. Un décret sera pris "d'ici la fin de la semaine prochaine" a indiqué jeudi le ministère du Travail, confirmant une information de RTL.

Le plafond des tickets restaurant va passer de 19 à 95 euros pour faire ses courses
Le plafond des tickets restaurant va passer de 19 à 95 euros pour faire ses courses © Maxppp - LAVIEILLE Philippe/PHOTOPQR/LE PARISIEN

Le gouvernement a décidé d'assouplir les conditions d'utilisation des tickets restaurant durant le confinement. Le plafond pour des courses alimentaires, actuellement fixé à 19 euros par jour, va passer à 95 euros par semaine a indiqué jeudi le ministère du Travail, confirmant une information de RTL. Un décret conjoint avec le ministère de l'Economie sera pris "d'ici la fin de la semaine prochaine".

Payer ses courses en une seule fois avec ses tickets

"Concrètement cela veut dire qu'il sera possible de payer en une seule fois ses courses alimentaires avec ses tickets restaurant", précise le ministère.

Ce dispositif exceptionnel prendra fin lorsque les restaurants, fermés depuis le début du confinement, rouvriront. "Une mesure similaire sera alors prise pour le paiement dans les restaurants" assure le ministère.

Les titres périmés pourraient alimenter un Fonds de soutien pour la restauration, ont ajouté les autorités sans plus de précision. Quelque 4 millions de salariés d'entreprises utilisent des titres restaurant, un secteur qui représente plus de 6 milliards d'euros par an.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess