Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Confinement : le recours au dispositif du chômage partiel s'accélère et sature les directions du travail

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Vaucluse

Le dispositif de chômage partiel est demandé par 337.000 entreprises pour 3,6 millions de salariés selon des chiffres annoncés ce mercredi par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, à l'issue du Conseil des ministres.Un bilan qui ne tient pas compte des nombreuses demandes toujours en instance.

 La demande d'autorisation d'activité partielle se fait uniquement en ligne auprés de la Direccte
La demande d'autorisation d'activité partielle se fait uniquement en ligne auprés de la Direccte © Radio France - JM Le Ray

Ce dispositif, qui concernerait  maintenant un salarié sur cinq, "est en pleine montée en puissance", a reconnu la ministre rappelant qu'il avait pour objet de "protéger les emplois" et d'éviter les licenciements. Mais ces chiffres reflètent-ils la réalité quand les serveurs des  Directions Régionales des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi sont encore congestionnés face à l'afflux des demandes depuis deux semaines.

Chez Isovation en zone de Courtine à Avignon , le président Philippe Carle s'impatiente : «on a toujours rien. On n'a pas réussi à s'inscrire au début et quand on a réussi, depuis on a aucun retour alors qu'on nous annonçait sur la plateforme une réponse sous 48 heures. Et on attend toujours un numéro d'identifiant et un mot de passe pour pouvoir faire cette déclaration de chômage partiel. Moi j'ai dû faire mes payes du mois de mars afin que mes collaborateurs ne soient pas lésés. La Direccte on les appelle quasiment tous les jours et aujourd'hui c'est  un message comme quoi leurs services sont saturés mais toujours pas de réponse ! ». 

Pourtant les services de la Direccte s'emploient à résorber ces demandes qui se font sur une plateforme en ligne. A la délégation du Vaucluse ce sont dix agents qui sont ainsi mobilisés pour traiter les entreprises qui requiert le chômage partiel dans le département.

Avec les lenteurs, il ne faut pas tarder à enclencher les aides qui sont déjà à disposition des entreprises 

Rappelons que le chômage partiel indemnise le salarié à hauteur de 70% du salaire brut et 84% du salaire net. Il est désormais pris en charge intégralement par l'Etat jusqu'à une rémunération brute de 4,5 Smic, ce qui représente 95% des salaires. Au-delà, le différentiel est à la charge de l'employeur.

De son côté l'Union des entreprises de proximité (U2P) signale que de nombreuses demandes de chômage partiel ne font pas l'objet d'une réponse positive sur le terrain alors qu'elles devraient être accordées aux entreprises qui en font la demande. Dans le Vaucluse la présidente de L'U2P elle aussi attend la validation de sa demande de chômage partiel rappelant que les entreprises ont un mois pour faire cette démarche depuis le 16 mars avec effet rétroactif. 

Catherine Clota insiste surtout sur les aides que les chefs d'entreprises peuvent enclencher dés à présent : "Je pense surtout au chef d'entreprise travailleur indépendant qui lui a des salariés et qui va ne plus pouvoir se payer puisqu'il n'a plus de rentrées. Pour commencer il y a les aides de l'Urssaf qui vont de 500 à 1.500 euros par mois, ensuite le secteur bancaire peut différer de six mois vos prêts professionnels et puis il y a aussi le crédit à la trésorerie.

C'est un prêt qui peut représenter jusqu'à 25 % du chiffre d'affaire de 2019, trois mois de chiffre d'affaire . On peut vous faire un taux à 0,25 et là ce sera notre nouveau combat pour que le maximum d'entreprises aient accès à ces prêts".

Ces mesures d'accompagnement et d'autres sont détaillées sur le site national de l' Union des Entreprises de Proximité : u2p-france.fr.

Prés de 260 000 salariés désormais concernés en Provence-Alpes-Côte d'azur 

Pour les chiffres arrêtées au 31 mars par la Direccte ce sont 35 955 établissements qui ont  déposé une demande d’activité partielle pour un total de 258 828 salariés

Les principaux secteurs concernés en nombre de salariés sont :  Restauration- Hébergement - Travaux de construction spécialisés -  Commerce de détail - Transports terrestres et par conduites - Commerce de gros 

Pour ce début avril plusieurs entreprises dans certains secteurs d'activité, fabrication de matériaux par exemple, envisagent de redémarrer progressivement leur production. Certaines font signer des attestations sur la base du volontariat à leurs salariés dans ce sens. Des organisations syndicales comme la CGT appellent déjà à la vigilance car assimilant ces attestations à "des décharges" de la part des employeurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu