Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : les créatrices de robes de mariées lancent un appel au gouvernement

-
Par , France Bleu Armorique

Les créatrices de robes de mariées lancent un appel au gouvernement pour recevoir des aides d'urgence alors que leur situation est précaire depuis le premier confinement. Le quotidien est difficile pour Lécy Créa auto-entrepreneuse à Châteauneuf d'Ille-et-Vilaine près de Saint-Malo.

Dans une situation difficile les créatrices de robes de mariées en appellent au gouvernement (image d'illustration)
Dans une situation difficile les créatrices de robes de mariées en appellent au gouvernement (image d'illustration) © Maxppp - Lucie Weeger

Elles veulent se faire entendre alors que la crise sanitaire se poursuit. Les créatrices de robes de mariées viennent d'adresser plusieurs courriers au Président de la République, à plusieurs ministres et à leurs élus locaux. Depuis le confinement du mois de mars et le report de très nombreux mariages, leur situation est précaire. A cela s'est rajouté le deuxième confinement.  Assimilées à des couturières, elles ne reçoivent quasiment pas d'aides.

"On ne travaille plus"

"Nous n'avons pas le droit aux aides complètes de l'Etat" explique Lécy Créa auto-entrepreneuse à Châteauneuf d'Ille-et-Vilaine, près de Saint-Malo. "Nous n'avons été inscrites sur aucune liste prioritaire alors qu'on réalise des robes de mariées et qu'on est dans l'évènementiel. Avec l'annulation des mariages, on ne travaille plus alors que moi j'avais une bonne activité car je suis partenaire avec de nombreuses miss et je faisais de nombreux défilés".

On a perdu cette année tous nos salons du mariage et la foire internationale de Rennes - Lécy Créa

Les créatrices de robes de mariées de toute la France ont donc décidé de sortir d'un certain isolement et de mener une action commune à destination des pouvoirs publics.

Les essayages peuvent reprendre

Pendant le confinement, la Bretonne, comme ses collègues, a utilisé les réseaux sociaux pour poursuivre une activité en ligne mais "rien ne remplace le contact humain dans mon métier" rappelle Lécy Créa. "Le 7 novembre j'avais mon dernier mariage de l'année, ma cliente s'est mariée sans la robe. La robe est toujours dans mon atelier. Les mariés feront une cérémonie laïque dans les prochains mois".

Les rendez-vous vont pouvoir reprendre, c'est un soulagement car à la fin de l'année on finalise nos contrats pour l'année suivante - Lécy Créa

Choix de la station

À venir dansDanssecondess