Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Congrès des policiers à Biarritz : "la situation est critique"

-
Par , France Bleu Pays Basque

L'Unité SGP Police Fo, principal syndicat de fonctionnaires de police, tient son congrès annuel à Biarritz, dans un contexte de malaise dans ses rangs : depuis le début de l'année, 52 policiers ont mis fin à leur jour, en France.

Quelques hommes en tenue au "barbecue de la colère" organisé par la police le vendredi 23 août 2019 à Anglet en marge du G7, pour alerter sur la vague de suicides dans les forces de l'ordre.
Quelques hommes en tenue au "barbecue de la colère" organisé par la police le vendredi 23 août 2019 à Anglet en marge du G7, pour alerter sur la vague de suicides dans les forces de l'ordre. © Radio France - Benjamin Illy

Durant le G7, ils avaient déjà organisé "un barbecue de la colère" à Anglet. Mais depuis, "la situation n'a pas pas beaucoup évolué" dénonce Christophe Labarthe, le secrétaire départemental du syndicat Unité SGP Police Fo. "Dans le département, il y a eu le Tour de France à Pau, le G7 pour lequel il y fallu 7 mois de préparation avec de nombreux voyages officiels" ...  "Il est récurrent que les collègues travaillent sur leurs jours de repos. Avec cette accumulation d'heures supplémentaires, il y a une usure des policiers qui depuis des mois et des mois sont mis à rude épreuve. Et puis il ne faut pas oublier que les gilets jaunes ça continue."

Fatigue et sous-effectifs

Le syndicat pointe aussi du doigt un problème de sous-effectifs, en citant l'exemple d'Hendaye qui ne compte qu'une patrouille pour une ville qui atteint l'été les 40 000 habitants. "Ce n'est pas suffisant. Des unités d'autres districts viennent en renfort mais le problème ce qu'elles aussi sont en sous-effectif."

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, et le secrétaire d'Etat Laurent Nuñez viendront clôturer le congrès ce jeudi. A une semaine d'une grande mobilisation nationale à Paris, les policiers entendent bien faire passer leur message : "nous espérons que nos responsables politiques ont saisi le problème : un numéro vert ça ne suffit pas. On demande qu'il y ait une vraie détection de la fragilité des collègues" ..."que les fonctionnaires aient au moins un week-end sur deux de repos. La fragilité vient aussi du fait que les heures s'accumulent, les fonctionnaires voient de moins en moins leur famille."

L'interview de Christophe Labarthe :

Christophe Labarthe, secrétaire départemental du syndicat Unité SGP Police FO

Choix de la station

À venir dansDanssecondess