Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : l'aquarium du Cap d'Agde ne rouvrira pas ses portes

-
Par , France Bleu Hérault

L'aquarium du Cap d'Agde ne rouvrira pas après le déconfinement. Alors que son chiffre d'affaires est en chute de 40%, l'entreprise familiale a décidé de se séparer de ses 4.500 espèces sous-marines. La création d'un nouvel aquarium n'est pas exclue. Pourquoi pas ailleurs, mais pas dans l'immédiat.

Aquarium du Cap d'Agde
Aquarium du Cap d'Agde - Aquarium du Cap d'Agde

Une page se tourne à Agde. L’aquarium du Cap ne rouvrira donc pas après le déconfinement. L’établissement qui devait fêter ses 30 ans l’an prochain n’a pas résisté à la crise sanitaire. Faute de visiteurs  la direction a décidé de mettre la clef sous la porte. Les aides versées par l’État ne permettent pas de faire face aux charges de fonctionnement.

Pourtant le 30 octobre dernier, cette entreprise familiale y croyait encore. Sur son site internet, l'aquarium précise : "Fermeture jusqu'à nouvel ordre à compter du vendredi 30 octobre. On espère vous retrouver très bientôt". Faux espoirs. "La fermeture était inévitable" précise la co-gérante Cécile Pigno. 

Cet aquarium a été créé au début des années 1980 par son père, ancien médecin agathois passionné d’aquariophilie et de plongée sous-marine. L'entreprise familiale a ensuite été reprise en 2012 par ses deux filles. Depuis sa création en 1981, pas moins de trois millions de visiteurs sont venus observer la faune et la flore sous-marine.

Les aides de l'État représentent un peu moins de trois semaines de charges fixes

Ouvert ou pas, les charges fixes de fonctionnement de l'aquarium du Cap d'Agde s'élèvent à 35.000 euros par mois. Les aides versées par l'État (20.000 euros tout compris) ne permettent pas de combler les pertes financières liées à cette fermeture temporaire. "Pour vous donner une idée, au printemps dernier, nous avons reçu 1500 euros d'aides. Cela représente une journée de charges" explique Cécile Pigno.

''Sans garantie de pouvoir rouvrir le 7 janvier prochain, et après cinq mois de fermeture, nous étions au pied du mur. Nous n'étions pas à l'abri d'un nouveau confinement, précise-t-elle. Et pour le bien-être de nos animaux, nous avons préféré prendre cette difficile décision". 

"Notre établissement 100% privé, qui ne vit que des tickets d'entrée, ne peut se relever de cinq mois de fermeture."

''On était au pied du mûr''

100.000 à 130.000 visiteurs par an

Au début de l’été dernier, l’aquarium s’était déjà séparé d’une animatrice, employée depuis 15 ans. "Quand nous avons pu rouvrir cet été, nous n'avons pas pu recevoir de groupe". Mais après cinq mois sans aucune rentrée financière, des charges de fonctionnement toujours existantes et un été en demi-teinte (baisse sensible de la fréquentation), "c'était l'unique décision afin d'éviter une liquidation judiciaire. L'équipe technique n'a pas été mise au chômage partiel pour assurer l'entretien des aquariums et des poissons". 

L'aquarium est implanté sur les falaises du Cap d'Agde. Ses dirigeants ont déjà eu des projets de déménagements en 2005 et 2015, mais les projets ont capoté faute d'arrangement. Le bâtiment actuel, exigu, est situé sur une rue en pente à 10% et "c'est compliqué de se mettre aux normes handicapés, en raison de très nombreuses marches".

Les 4.500 animaux marins seront tous relogés dans d’autres aquariums en France, comme celui de Montpellier. Les transferts seront réalisés dès le début de l'année 2021. Deux mois seront nécessaires pour vider l'ensemble des aquariums. "Fermer était la seule possibilité pour sauver les animaux" ajoute Cécile Pigno.

"C'est une belle histoire familiale. Nous allons nous relever et pourquoi pas, relancer un nouveau projet."

L'entreprise familiale ne compte pas en rester là. Elle n'exclut pas de lancer un nouveau projet, au Cap ou ailleurs. "Ce n'est pas exclu. On ne peut pas être à la tête une entreprise comme celle-là sans être positif." Reste à trouver un nouveau terrain, au bord de l'eau. L'aquarium reste en veille si une opportunité se présente.

Déménager ailleurs, relancer un nouvel aquarium, oui pourquoi pas. Mais d''abord on s'occupe du présent. Après nous démarcherons si besoin

Si l'aquarium reste fermé au public, ce n'est pas le cas de la boutique. Elle sera ouverte pendant les vacances scolaires pour écouler les stocks (sauf les 24-25 décembre) de 14h à 18h . "Toute la boutique à -50%, et -60% dès trois articles achetés. C'est le moment de trouver les derniers cadeaux de Noël !" précise la la co-gérante de l'aquarium. 

"En trois décennies nous avons traversé des orages, des tempêtes, des cyclones même, mais c'est le Covid qui a eu raison de nous! Nous garderons en tête les petites et grandes joies qui ont ponctué notre chemin, vos sourires et vos yeux plein d'étoiles devant nos bassins, et notre passion, toujours intacte." (La famille Pigno, sur Facebook)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess