Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

RTE fait le bilan de la consommation électrique en 2018 dans la région

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

C'est banal, sauf que pousser un bouton pour allumer la lumière n'est pas aussi simple que cela peut paraître. RTE, Réseau de Transport d'Electricité, vient de présenter son bilan de la consommation et de la production d'électricité en 2018.

Le poste électrique de La Sarre à Clermont-Ferrand
Le poste électrique de La Sarre à Clermont-Ferrand © Radio France - Emmanuel Moreau

Auvergne, France

RTE, ce sont les autoroutes et les nationales du réseau électrique, les lignes à haute et très haute tension de 63.000 à 400.000 volts. Elles permettent de transporter l'électricité entre les lieux de production et les lieux de consommation. Les lignes de plus faible tension, jusqu'à votre domicile, sont du ressort d'Enedis. 

L'année dernière, les auvergnats ont consommé 2,5 fois plus d'électricité qu'ils n'en ont produit. La production en 2018 était de 3,74 terawattheures (1 terawattheure = 1.000 milliards de wattheures). Dans le détail, le Puy-de-Dôme et la Haute-Loire ont produit 0,5 TWh, l'Allier 1,14 TWh et le Cantal 1,6 TWh, pour les trois-quart grâce à la production hydraulique, les barrages sur la Dordogne. 

La consommation totale était de 9,2 TWh, dont pratiquement la moitié, 4,4 pour le Puy-de-Dôme, le département le plus peuplé et celui qui compte le plus grand nombre de grandes entreprises, fortes consommatrices. Ensuite viennent l'Allier (2,3 TWh), la Haute-Loire (1,6) et le Cantal (0,9). L'Auvergne ne représente logiquement qu'une petite part du bilan électrique de la grande région : 115 TWh pour la production en Auvergne - Rhône-Alpes (4 centrales nucléaires) et 61 TWh pour la consommation. 

Le renforcement de l'alimentation de la Métropole clermontoise

La grande nouveauté pour RTE en Auvergne, c'est le chantier qui se déroule actuellement pour renforcer l'alimentation électrique de Clermont et de la Métropole. Une nouvelle ligne de 225.000 volts (jusqu'à présent, il n'existent que des lignes de 63.000 volts) est en cours de construction entre les postes de Malintrat et de La Sarre à Clermont. Une ligne de 10 kilomètres, enterrée à 1,50 mètres sous terre. Les travaux d'enfouissement sont terminés, il reste encore à construire les transformateurs qui permettront de raccorder cette ligne au réseau. Elle devrait entrer en service à la fin de l'année. Coût total du chantier : 17 millions d'€uros.

Autre nouveauté, l'utilisation de drones pour inspecter les lignes. Le site de Clermont-Ferrand est pilote pour leur mise en place. Ils permettent d'aller voir de près l'état des lignes. Plus besoin de monter sur les pylônes ou d'utiliser un hélicoptère, le drone est plus souple, plus économique. Les agents de RTE ne grimperont plus sur les lignes à haute tension que si un problème a été repéré grâce aux photos réalisées par le drone.

Dans la région, RTE est implanté à Clermont (en particulier pour la maintenance), Malintrat, Bayet, Montluçon et Le Puy.