Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Construction d'une serre géante près de Berck : le projet Tropicalia avance

-
Par , France Bleu Nord

Le permis de construire de la serre géante vient d’être déposé en mairies de Rang-du-Fliers et Verton. D’ici trois ans, vous pourrez vous promener au milieu d’une végétation luxuriante, avec cascades, papillons et poissons. Tropicalia vise la création 50 emplois pour 500.000 visiteurs par an.

Le permis de construire a été déposé pour cette serre tropicale géante de 20.000 m2. Ouverture au public désormais annoncée pour le printemps 2022
Le permis de construire a été déposé pour cette serre tropicale géante de 20.000 m2. Ouverture au public désormais annoncée pour le printemps 2022 - photo Tropicalia

Rang-du-Fliers, France

Depuis l'annonce du projet en mars 2018, le timing a été revu. Il n'est plus question d'une ouverture fin 2021, mais plutôt au printemps 2022. Trois mois ont été perdus à cause d’une cavité découverte sur le terrain. Sur les plans, il a donc fallu déplacer la serre de 30 m et la faire pivoter, avant le dépôt du permis de construire.

Un ancien de la Compagnie des Alpes

Parallèlement, les promoteurs du projet  -tous des entrepreneurs régionaux du tourisme (hôtels, camping, bus…) ont été rejoints par Patrick Le Bouil, un ancien dirigeant de la Compagnie des Alpes, la société qui gère, entre autres, les parcs Astérix et Futuroscope. 

Tropicalia, c'est une serre à 28° toute l'année, pour accueillir plus de 500.000 visiteurs par an. - Aucun(e)
Tropicalia, c'est une serre à 28° toute l'année, pour accueillir plus de 500.000 visiteurs par an. - Photo : Octav Tirziu Atelier

Mais, pour les initiateurs de Tropicalia, pas question de confier la gestion de cette serre géante au groupe français : « Nous ne voulons pas perdre le contrôle de notre projet, et être vampirisés ». Le nom de Patrick Le Bouil, comme futur directeur général, donne cependant une crédibilité de plus, avec le dépôt du permis de construire.

De multiples études d'impact

De quoi déclencher la signature de partenaires, spécialistes de l’énergie ou de la construction, pour boucler le tour de table. Et ensuite, pour lever des fonds, sur les marchés financiers européens, avec l'appui d'une banque d'affaires. Il s'agit de financer les deux-tiers de la somme à investir.

Cette serre abritera une forêt tropicale, une plage pour des tortues, des grands poissons amazoniens et un parcours pédestre d'un km.  - Aucun(e)
Cette serre abritera une forêt tropicale, une plage pour des tortues, des grands poissons amazoniens et un parcours pédestre d'un km. - Octav Tirziu Atelier

Le feu vert au permis de construire devrait être donné mi-octobre. Mais les promoteurs du projet sont sereins. Ils ont passé dix-huit mois à travailler avec tous les services de l’Etat. C’est la sous-préfète de Montreuil qui coordonnait le Copil, le comité de pilotage. 

50 millions d'euros, rien que pour la construction

Au menu, les études d’impact sur l’environnement (pour s’assurer qu’aucun espèce protégée n’est présente sur le terrain) sur le sous-sol (notamment parce que la serre sera chauffée par géothermie) sur le paysage de ce terrain vallonné ou encore sur le trafic routier. Ce projet est hors-normes : 16 hectares, dont 9 inclus dans le permis de construire et 22 mois de chantier.

Une fois le permis accordé, les entreprises seront choisies. Une trentaine a déjà été pré-consultée, afin de valider le montant des travaux, de l’ordre de 50 millions d’euros, sur les 73 du projet. 

En attendant l’ouverture au public, au printemps 2022, Tropicalia sort de l’ombre sur les réseaux sociaux avec l’ouverture récente de comptes Instagram et Facebook