Économie – Social

Contournement de Beynac : les fouilles préventives ont commencé malgré la gronde

Par Caroline Pomès, France Bleu Périgord jeudi 18 août 2016 à 18:15

La circulation au carrefour de Beynac
La circulation au carrefour de Beynac © Radio France - Caroline Pomès

A Beynac, les fouilles sur le futur chantier de la voie de contournement ont commencé. Dans le village, les commerçants ne sont pas enchantés

" Cette voie va défigurer notre vallée. " C'est avant tout pour une raison d'esthétique que les commerçants de Beynac sont contre cette déviation. Même si cette nouvelle voie devrait réduire de 50% le passage au milieu du village, ils ne sont pas inquiets d'une potentielle baisse de leurs chiffres d'affaires. Ils sont juste amoureux de leur nature et ne veulent pas de nouveaux ponts sur la Dordogne.

" On va rajouter du béton donc dégrader la vallée. Il y a certainement d'autres solutions moins chères. " Norbert Faugère, patron du bar-tabac de Beynac

Affiche contre le contournement de la déviation de Beynac  - Radio France
Affiche contre le contournement de la déviation de Beynac © Radio France - Caroline Pomès

Et le projet de contournement en contient deux, le pont du Pech et celui de Fayrac, plus un " tunnel " qui passera en dessous des rails à Milandes. Au total 35 millions d'euros seront dépensés. Un projet indispensable pour Germinal Peiro, le président du conseil départemental, qui insiste sur les effets négatifs des 10 000 voitures qui passent en moyenne tous les jours dans ce lieu historique. Face aux détracteurs du projet qui ont rassemblé 2 000 signatures avec une pétition sur internet, Germinal Peiro maintient ses arguments. Ces 3 kilomètres de voie seront "respectueux" pour l'environnement et il seront surtout "invisibles".

Projet de contournement de Beynac - Radio France
Projet de contournement de Beynac © Radio France - Radio France

En ce moment les experts fouillent le terrain avant l'arrivée des machines, l'année prochaine. En attendant, les 10 000 voitures quotidiennes passent toujours dans le centre-ville de Beynac.