Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Contre la pêche électrique, les fileyeurs de la Côte d'Opale ont bloqué les ports de Calais et Boulogne

- Mis à jour le
Par

Pour alerter l'Etat sur leur situation difficile, les petits pêcheurs du littoral se sont mobilisés, ce jeudi. Ils ont bloqué les ports de Calais et Boulogne. Le mouvement est suspendu avant une réunion au Ministère, ce vendredi. En cause, la pêche électrique pratiquée par les Néerlandais.

Une douzaine de petits bateaux de pêche bloquent le port de Calais. Les ferries sont à l'arrêt.
Une douzaine de petits bateaux de pêche bloquent le port de Calais. Les ferries sont à l'arrêt. © Maxppp - Marc Demeure

L'action était menée par les fileyeurs, ces petits bateaux qui vont pêcher à la journée. Ils étaient une centaine sur la Côte d'Opale, mais une vingtaine d'équipages a du mettre pied à terre, faute de poissons. La sole, qui représentait jusqu'à 80% de leur activité, se faire rare. Les fileyeurs montrent du doigt les pêcheurs néerlandais qui pratiquent la pêche électrique. 

Publicité
Logo France Bleu

L'Etat appelé au secours

Les artisans français demandent des aides de l'Etat pour tenter de sauver leurs entreprises. Ils réclament également une position forte de la France qui obtenir l'interdiction totale de cette pêche électrique. Le parlement européen a bien voté cette interdiction, mais la Commission de Bruxelles, qui souhaitait au contraire l'étendre, pourrait très bien revenir dessus. 

Trafic transmanche perturbé ce jeudi 

Ce jeudi matin tôt, les pêcheurs ont bloqué les entrées du port de Boulogne, notamment pour les navires étrangers qui venaient débarquer leur poisson. A Calais, le trafic transmanche a été très perturbé. 13 petits bateaux, venus de Boulogne et Dunkerque, s'étaient disséminés dans le chenal d'accès bloquant ainsi les rotations de ferry.

Ce jeudi soir, le mouvement a été suspendu, mais il pourrait reprendre si une réunion, programmée ce vendredi au ministère de l'Agriculture et de la Pêche, ne donne rien. La Région annonce une aide de 200.000 euros pour la cinquantaine de bateaux concernés. Une réunion est prévue à Lille, la semaine prochaine.

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu