Économie – Social

Contre la précarité, Coutras lance la première mutuelle municipale de Gironde

Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde lundi 6 octobre 2014 à 6:00

Depuis début août, Coutras a lancé la première mutuelle municipale de Gironde.
Depuis début août, Coutras a lancé la première mutuelle municipale de Gironde. © Radio France - Xavier Ridon

À Coutras, dans le Nord de la Gironde, le taux de chômage atteint les 18 %. Le maire déplore une augmentation de la précarité et de la paupérisation de ses administrés. Pour les aider, une mutuelle municipale aux prix fortement réduits vient de se lancer.

Trop riche pour avoir accès à la couverture maladie universelle, pas assez riche pour adhérer à une mutuelle classique : plus de 4 millions de Français n'ont aucune mutuelle (estimation juin 2013). Ceux et celles qui vivent dans les zones les plus pauvres de France ne peuvent plus se payer des soins.

Exemple à Coutras, dans le Nord de la Gironde, à la frontière avec le département de Charente-Maritime. Le taux de chomage atteint les 18 %. En juin, la commune est entrée dans le dispositif national des quartiers prioritaires. Un constat qui appelle des solutions dans les municipalités. Arrivés à la mairie en mars dernier, Jérôme Cosnard et sa nouvelle municipalité veulent agir rapidement. Ils choisissent d'entrer dans le réseau "Ma commune, ma santé" que gère la société de courtiers en assurance Sofraco.

Des gains pour les citoyens, aucun coût pour la commune

Ce dispositif permet une baisse importante des coûts aux adhérents pour un service similaire à celui des assurances classiques. Pour les administrés, les gains seraient de 30 à 50 %. Pour les maires, il n'y a pas un centime de dépensé. En appartenant à ce réseau, les employés de mairie et des Centres communaux d'action sociale (CCAS) doivent remettre le dossier voire conseiller les personnes intéressées. En France, "Ma commune, ma santé" ne touche qu'une dizaine de communes. Bordeaux réfléchit aussi pour développer un système similaire.

Depuis août, une vingtaine de coutrillons et coutrillonnes viennent prendre un dossier d'inscription à chaque permanence. Ils sont une cinquantaine à avoir passer le cap et être devenus adhérents.

Jérôme Cosnard, maire sans-étiquette de Coutras depuis mars 2014 - Radio France
Jérôme Cosnard, maire sans-étiquette de Coutras depuis mars 2014 © Radio France - Xavier Ridon

À Coutras, ce choix est l'un des premiers de la nouvelle municipalité. Le maire sans-étiquette – et chef d'entreprise – Jérôme Cosnard voulait lutter contre la précarité et la paupérisation qui touche les Coutrillons et Coutrillonnes.

"Comment retrouver du pouvoir d'achat ? Une solution, la mutualisation de certaines charges, et en particulier de la mutuelle."     — Jérôme Cosnard, maire de Coutras

"Comment retrouver du pouvoir d'achat ? Une solution, la mutualisation de certaines charges"

La mairie de Coutras - Radio France
La mairie de Coutras © Radio France - Xavier Ridon

À LIRE AUSSI ► Le site de Ma Commune, Ma Santé► Le site du groupe Sofraco► Sur francebleu.fr : Nouvelle carte de la pauvreté : Coutras, Sainte-Foy-la-Grande et Gradignan entrent dans le dispositif

Avec une mutuelle municipale, le maire de Coutras promet "des gains de 50%"