Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Contrôle technique : les véhicules diesel en ligne de mire !

-
Par , , France Bleu RCFM

Prévu pour le 1er janvier dernier puis repoussé au 1er juillet prochain pour cause de crise des Gilets jaunes, le nouveau contrôle technique visera notamment les véhicules diesel. Il sera plus sévère, et au final peut-être plus cher. D'où la ruée vers les centres habilités...

Des contrôles techniques de plus en plus durs... et chers
Des contrôles techniques de plus en plus durs... et chers © Maxppp -

Corse, France

Attention, à compter du 1er juillet, le contrôle technique sera plus exigeant pour les véhicules diesel. En ligne de mire, les véhicules les plus polluants. Chasse aux particules fines oblige, le taux de pollution des pots d'échappement accepté va baisser de 20 %. Les propriétaires de ces véhicules, en particulier les plus anciens, craignent une contre-visite et des réparations onéreuses. 

Une contre-visite qui peut coûter jusqu'à 30 euros supplémentaires, sans compter les réparations

Conséquence : à quelques jours de cette date couperet du 1er juillet, les centres de contrôle sont pris d'assaut. A Ajaccio, le délai d'attente est de 10 jours. Les automobilistes préfèrent anticiper de peur que leur véhicule ne soit recalé. Et être obligés à une contre-visite qui peut coûter jusqu'à 30 euros supplémentaires, sans compter les réparations à effectuer. De nouvelles règles plus sévères, un prix du gazole quasiment au même niveau que le sans-plomb, le diesel n'a plus la cote. En France, la vente de ces véhicules, neufs ou d'occasion, s'effondre.