Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : 19,6% des auto-entrepreneurs n'ont pas touché le fonds de solidarité du mois de décembre

-
Par , France Bleu

Selon une étude de la Fédération nationale des auto-entrepreneurs, publiée ce jeudi, près de 20% d'entre eux n'a pas touché au mois de décembre l'aide de 1.500 euros au titre du fonds de solidarité mis en place dans le cadre de la pandémie de coronavirus.

Des livreurs à vélo ayant le statut d'auto-entrepreneur manifestent le 7 août 2019 à Paris
Des livreurs à vélo ayant le statut d'auto-entrepreneur manifestent le 7 août 2019 à Paris © Maxppp - Sébastien Muylaert

Une étude de la Fédération nationale des auto-entrepreneurs (FNAE), publiée jeudi 11 février, révèle que 19,6% des auto-entrepreneurs n'ont toujours pas touché l'aide de 1.500 euros à laquelle ils ont le droit pour le mois de décembre 2020 dans le cadre du fonds de solidarité mis en place par le ministère de l'Economie pour faire face à la pandémie de coronavirus. La FNAE, qui représente 80 000 autoentreprises. évoque une "très forte attente" de la part de ces indépendants. 

Cette étude, menée auprès de 3.257 entrepreneurs les 8 et 9 février, "étudie l'attribution effective du fonds de solidarité sur le quatrième trimestre 2020", explique la FNAE. 51% des interrogés appartiennent aux secteurs fortement touchés par la crise (tourisme, événementiel, sport, restauration...). Début février, 19,6% auto-entrepreneurs attendaient donc toujours le versement de l'aide du mois de décembre, alors qu'ils étaient 6% en octobre et 13% en novembre. 

Plus de contrôles de la part du ministère

Selon la fédération, c'est à cause du renforcement des contrôles opérés par Bercy, ce qui engendre une moindre réactivité des services fiscaux : ainsi, au quatrième trimestre, près d'un tiers des auto-entrepreneurs interrogés ont été contrôlés. Conséquence : en octobre, 21% des interrogés trouvaient les services fiscaux lents voire très lents contre 56% en décembre.

"On devrait faire des enquêtes a posteriori", a plaidé sur franceinfo ce jeudi Grégoire Leclercq, le président de la FNAE. "Cela permettrait de verser le fonds de manière quasi-automatique pour conserver ces entreprises en vie, et non assujettir le versement de l'aide à la réponse aux contrôles." De son côté, Bercy assure que toutes les aides seront versées d'ici quelques semaines, grâce notamment au recours à 250 agents supplémentaires pour examiner les dossiers.

Par ailleurs, la Fédération nationale des auto-entrepreneurs alerte sur le fait que les entreprises éligibles sont de moins en moins nombreuses. En effet, elle affirme que seuls 36% des auto-entrepreneurs ont pu en bénéficier pour le mois de décembre, contre 61% en octobre et 76% en novembre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess