Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : 60 000 voitures en attente au port du Havre

Avec la pandémie de Covid-19 et les mesures de confinement, le terminal roulier du port du Havre est à saturation. C'est à cet endroit que sont stockées les voitures neuves qui arrivent et partent partout dans le monde, sauf qu'avec la fermeture des concessions automobiles, le terminal est complet.

Le terminal roulier du port du Havre peut accueillir jusqu'à 60 000 véhicules sur 104 hectares
Le terminal roulier du port du Havre peut accueillir jusqu'à 60 000 véhicules sur 104 hectares - Haropa

Avec le déconfinement, l'activité économique va reprendre progressivement. Sur le port du Havre, elle ne s'est pas arrêtée durant ces deux mois mais il y a des conséquences évidemment de la crise sanitaire comme au terminal roulier. C'est là que sont stockées les voitures neuves qui arrivent par cargos et les voitures de nos constructeurs automobiles qui sont prêtes à partir partout dans le monde. Ce terminal a une capacité maximal de stockage de 60 000 véhicules, il est actuellement plein.

Sur le terminal roulier, les voitures flambant neuves sont garées sur 104 hectares. Elles viennent de Turquie, du Maroc, de Corée, d'Espagne ou de nos usines françaises. Depuis le confinement et la fermeture des concessions automobiles, elles patientent mais elles ont pu être bichonnées par les logisticiens explique Laurent Foloppe, directeur commercial et marketing d'Haropa : "les véhicules sont préparées sur le site du terminal par des logisticiens, il s'agit par exemple de changer des couleurs de rétroviseurs."

ECOUTEZ .Le reportage d'Amélie Bonté

Quasiment à saturation soit 60 000 véhicules, il va désormais falloir fluidifier les entrées et les sorties sur le terminal explique Laurent Foloppe : "la difficulté du mois de mai va être de trouver le bon équilibre pour commencer à réaccepter des véhicules à l'export et en même temps en sortir en livraison concession pour avoir une sorte de roulement et retrouver de la place."

En tout cas les concessions automobiles sont prêtes à accueillir, de nouveau leurs clients et donc leurs voitures. Frédéric Lassade est responsable Auto concept Audi situé à l'entrée de ville : 

Le constructeur va nous relivrer nos véhicules vendus et pas pour du stock car on ne connaît pas quelle volumétrie de vente auto on va faire à l'avenir."

ECOUTEZ un concessionnaire automobile au Havre sur les mesures en place pour acheter une voiture

Avec la récession, pas sûr en effet que les gens se ruent pour acheter une voiture sauf si les prix sont très attrayants dans les prochains mois !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess