Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : huit milliards de pertes pour les territoires de montagne à cause de la crise sanitaire

-
Par , , France Bleu Provence, France Bleu

Les assises régionales de la montagne "Pour l'avenir des Alpes du Sud" sont organisées ce mardi à Marseille. Le président de la région PACA, Renaud Muselier, organise une table ronde aux côtés des professionnels du secteur très inquiets depuis la fermeture des remontées mécaniques.

Les enfants de l'école de ski peuvent profiter de la seule remontée mécanique en service
Les enfants de l'école de ski peuvent profiter de la seule remontée mécanique en service © Radio France - Christophe Mey

Une saison morte pour les professionnels de la montagne frappés de plein fouet par la crise sanitaire et la fermeture des remontées mécaniques. Lors des assises régionales de la montagne ce mardi à Marseille, les professionnels de la montagne lourdement impactés par la crise sanitaire et la fermeture des remontées mécaniques vont réclamer des aides financières concrètes.

"Une catastrophe économique et sociale"

Selon Alexandre Maulin, le président des Domaines skiables de France "sur l'ensemble de la France, on en est à huit milliards de pertes sèches pour les territoires de montagne partout en France. C'est une catastrophe économique et sociale".

La baisse de fréquentation sur les massifs est en moyenne comprise entre 60 et 70 %. "On ne peut pas dire qu'on s'en sort bien. On s'est diversifié pour satisfaire les clients, mais économiquement ce n'est pas viable"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess