Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : 95% des chantiers du BTP à l'arrêt en Occitanie

-
Par , France Bleu Hérault

Malgré la mise en place d'une charte de bonne conduite sur les chantiers, 95% des entreprises du BTP sont à l'arrêt en Occitanie. Difficultés à respecter les gestes barrières, problème de fournitures, ou tout simplement clients peu enclins à voir des artisans chez eux.

Le président de la CAPEB Occitanie reste confiant sur la reprise de l'activité après le confinement
Le président de la CAPEB Occitanie reste confiant sur la reprise de l'activité après le confinement © Maxppp - Grégory YETCHMENIZA

Le gouvernement demande aux artisans du bâtiment de reprendre le travail. Un charte a été élaborée avec un code de bonne conduite pour sécuriser les chantiers, mais cela n'est pas suffisant manifestement pour faire revenir les professionnels sur les chantiers. le président de la CAPEB, la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment était l'invité de France Bleu ce mercredi matin.

"La distance de sécurité est très difficile à tenir."

Roland Delzer estime en effet qu'il est toujours très difficile de respecter la sécurité et l'hygiène sur les chantiers. "Ce guide est censé nous aider à retourner sur les chantiers avec des règles à appliquer sur les chantiers pour éviter la contamination de nos salariés et de nos fournisseurs et de nos clients aussi. Mais le respect de la distance de un mètre sur le chantier est très difficile à tenir. Nous devrions tous porter des masques mais on ne peut pas les avoir, et faudrait aussi désinfecter régulièrement le matériel que nous touchons puisqu'on ne peut pas tous travailler avec des gants."

"C'est l'enjeu humain qui prime sur l'enjeu économique."

Aujourd'hui la CAPEB estime que 95% des entreprises d'Occitanie sont à l'arrêt. "Seuls les artisans qui travaillent seuls peuvent exercer leur métier. Nous sommes une organisation professionnelle responsable et nous avons affaire à des artisans et des chefs d'entreprise qui eux aussi sont responsables. Nous devons faire le rapport entre le côté économique et le côté humain. La plupart du temps, c'est le côté humain qui prime sur le côté économique."

Difficulté à trouver des fournitures

Roland Delzer rappelle aussi que la responsabilité du chef d'entreprise pourrait être engagée si un salarié était contaminé. 

Et puis au délà de la sécurité sanitaire, les entreprises du BTP sont aussi confrontées à la difficulté à trouver des fournitures "certains fournisseurs ont mis en place des drives, mais en milieu rural ils sont tous fermés"

Enfin il y a les clients qui ne veulent plus voir les artisans chez eux. "Quand il s'agit de travaux d'intérieur comme la peinture ou la plomberie, on les comprend, mais même sur certains chantiers en extérieur, certains ne veulent plus qu'on vienne"

"Je ne suis pas inquiet pour la suite."

Pour autant le président de la CAPEB Occitanie veut rester optimiste pour la suite. "Moi, je ne suis pas inquiet pour la reprise. Ce sera un peu comme pour un mois de septembre après un mois d'août où nous sommes tous fermés. Il suffira d'avoir les stocks Mais je n'ai pas trop de souci là dessus. Ma seule interrogation concerne le mode consommation de la population, car certaines personnes ont tout simplement annuler leurs travaux. Qu'en sera t-il après le confinement ?"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu