Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : à Nantes, le quartier Bouffay n'est plus à la fête depuis un an

-
Par , France Bleu Loire Océan

Depuis bientôt un an, les boites de nuit puis les bars et les restaurants (en octobre 2020) sont fermés en France pour lutter contre le Covid-19. Une situation qui change considérablement les nuits des habitants du quartier Bouffay à Nantes, lieu phare de la fête dans la ville de Loire-Atlantique.

Le quartier retrouve le calme avec les fermetures successives des discothèques, des bars et des restaurants.
Le quartier retrouve le calme avec les fermetures successives des discothèques, des bars et des restaurants. © Radio France - Nina Valette

"C'est mort à partir de 18 heures", regrette presque Pascale, une habitante du quartier Bouffay à Nantes (Loire-Atlantique). Depuis le début de la crise sanitaire, le secteur très festif a vu tour à tour ses boîtes de nuit puis ses bars et ses restaurants fermer. Le calme inhabituel fait le bonheur de certains voisins. 

Plus calme, plus propre 

Depuis 2004, Solange habite juste au-dessus de la discothèque à l'entrée du quartier. "Je suis triste pour ce secteur d'activité, mais c'est vrai que depuis sa fermeture je suis contente". La retraitée s'occupe du nettoyage des parties communes de son immeuble. "Je vois un vrai changement. Avant j'étais obligé de nettoyer deux fois par semaine. Il y avait des mégots partout, des verres de bières encore plein. Sans oublier le vomi à nettoyer. Ça change vraiment mon quotidien", souligne la mamie. 

En plus d'un quartier plus propre, Solange retrouve également des nuits plus calmes : "Je ne pouvais même plus regarder la télévision par moments quand il y avait beaucoup de monde devant la discothèque pour entrer". 

Ce n'est plus notre quartier, c'est mort. - Pascale, une habitante du quartier Bouffay  

En revanche, même si les nuits sont plus calmes, dans le quartier on regrette un peu l'ambiance de fête. "C'est vrai que le soir, c'est beaucoup plus calme, mais c'est triste en ce moment. Il n'y a plus de vie en dessous de nous. Depuis le Covid-19, on a l'impression de vivre dans une ville fantôme, c'est mort", insiste cette habitante qui partage sa vie entre Nantes et Noirmoutier. 

Pourtant, même si certains regrettent le côté festif du Bouffay, pour certains c'est une aubaine. L’hôtel juste à l'entrée du quartier reconnaît que les nuits de clients sont beaucoup plus sereines. Les réceptionnistes nous confient hors micro qu'ils râlent beaucoup moins contre les nuisances nocturnes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess