Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : à peine rouverts, des commerces de tissus dans la Loire font un carton

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Avec le début du déconfinement prévu le 11 mai, les commerces de tissus ont été autorisés à rouvrir depuis vendredi 24 avril pour permettre de faire des masques. Dans la Loire, certains magasins qui vendent tissus et élastiques font un tabac dès leur rentrée.

Les commerces de tissus sont autorisés à rouvrir depuis ce vendredi 24 avril et certaines boutiques, notamment dans la Loire, ont cartonné dès leur retour en activité.
Les commerces de tissus sont autorisés à rouvrir depuis ce vendredi 24 avril et certaines boutiques, notamment dans la Loire, ont cartonné dès leur retour en activité. © Maxppp - Stéphane Guiochon

Les commerces de tissu sont autorisés par le gouvernement à rouvrir depuis vendredi 24 avril pour "permettre à chaque Français qui le souhaite de se procurer les matières premières nécessaires" pour des masques. Sont concernées les enseignes "qui commercialisent à titre principal des tissus, textiles, fils et autres articles de couture" selon un communiqué. 

A peine rouverts, certains magasins dans la Loire ont fait un carton. C'est le cas par exemple du magasin Tissus des Ursules à Feurs, sur la route de Saint-Etienne, de nouveau en activité depuis ce lundi 27 avril. La boutique a ouvert uniquement en drive pour le moment et pour cette première journée, ça a été la cohue comme le raconte une des vendeuses du magasin. 

J'ai déjà une vingtaine de commandes et j'arrête pas !

La vendeuse de ce commerce de tissus à Feurs a passé toute la matinée de ce lundi au téléphone à enchaîner les commandes de clients de tissus et d'élastiques pour faire des masques.

"Le téléphone n'arrête pas de sonner : je raccroche, ça rappelle ! Depuis 8 heures, j'ai déjà une vingtaine de commandes et j'arrête pas : ils m'appellent tout le matin par téléphone et après je donne des plages horaires tous les quarts d'heure pour venir chercher leurs commandes, souvent l'élastique : 10 mètres, 20 mètres, 30 mètres, ça dépend. J'ai des communes qui m'ont commandé 400 mètres d'élastique et en tissus, ça varie entre 1 mètre et 5 ou 6 mètres souvent ! Vu l'ampleur que ça a pris dans une matinée, pour l'instant, jusqu'au 11 mai, on va être comme ça ! On a déjà pas mal de monde en magasin d'habitude mais là on a beaucoup d'associations, les EHPAD, les mairies qui nous appellent parce qu'ils sont bloqués. Beaucoup de personnes m'ont appelé pour me dire qu'ils sont soulagés qu'on soit ouvert, on ne trouve plus d'élastique partout ! On a un site internet mais on a énormément de commandes donc c'est vrai qu'il y a un peu plus de délai ; là, j'arrive à leur faire du jour au lendemain, c'est vrai que c'est pratique !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess