Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : à quand la réouverture des commerces ?

-
Par , France Bleu Provence

Faut-il rouvrir les commerces avant le pont de l'Ascension ? Le patron du Medef Geoffroy Roux de Bézieux en a notamment fait la demande ce lundi matin. Fermés depuis octobre, les restaurateurs marseillais sont à la fois impatients et partagés sur la question.

La terrasse vide du Greenwich, brasserie à l'Escale Borély (Marseille)
La terrasse vide du Greenwich, brasserie à l'Escale Borély (Marseille) © Radio France - Solène Leroux

C'est un mois crucial pour le secteur en temps normal, encore plus en cette deuxième année de pandémie de Covid-19. À l'Escale Borély à Marseille, il n'y a pas de clients et il n'y a quasiment que des terrasses rangées. Ça fait désormais "neuf mois de fermeture. Vous imaginez ce que ça peut faire comme dégâts pour nos structures", déplore Henri Tulimiero, directeur du restaurant Les Mouettes et président de l'association des commerçants de l’Escale Borély (ACEB).

"Au mois d'avril, on a perdu pratiquement 100 % de recettes. Vous comprenez bien que la réouverture nous fera un grand bien. Mais est-ce que la pandémie nous permettra d'ouvrir ?

"Pour nous, ça serait extraordinaire, on en a tellement besoin..." - Christophe Auribeau, co-gérant du Greenwich

Un mois de mai crucial s'annonce, mais comme son collègue, Christophe Auribeau, co-gérant du Greenwich partage son incertitude. "Le 13 mai, par rapport aux chiffres de la crise sanitaire que l'on voit en ce moment, ça me paraît tôt." La troisième vague de l'épidémie de Covid-19 est en effet sur un plateau haut, avec 400 morts et 6.001 patients en réanimation au 26 avril.

Pour autant, si le feu vert des autorités est donné pour une réouverture pour le week-end long de l'Ascension, le restaurateur ne se fera pas prier. "Pour nous, ça serait extraordinaire : on en a tellement besoin... On a déjà raté le printemps l'année dernière. Le mois de mai pour nous avec tous ces ponts, d'habitude c'est un mois exceptionnel !

Rouvrir, mais dans quelles conditions ?

Au-delà d'une date certaine de réouverture, certains attendent des directives claires à propos des procédures à mettre en place. "Aujourd'hui, on n'a aucun schéma de protocoles de réouverture : on ne sait pas si ça sera des jauges, de la distanciation, s'il va falloir qu'on prenne des photos de tous nos clients et qu'on ouvre un fichier pour Interpol..." s'amuse Alain Michaud du restaurant Sport Beach.

En attendant plus de détails, le chef de l'État Emmanuel Macron a évoqué ce lundi après-midi la possibilité d'une réouverture des restaurants progressive par territoire. La piste d'un déconfinement en fonction du taux d'incidence des départements semble donc se confirmer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess