Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : aides aux entreprises et cantine gratuite dans les collèges de Vaucluse

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le département de Vaucluse soutient directement les entreprises et commerces touchés par la crise. Les élus veulent repenser leur action politique aprés le Covid-19. Le département accorde aussi la gratuité de la cantine dans tous les collèges jusqu'à la fin de l'année.

Première séance d'après confinement au conseil départemental de Vaucluse
Première séance d'après confinement au conseil départemental de Vaucluse © Radio France - Philippe Paupert

Première séance d'aprés confinement au conseil départemental vendredi. Le président Maurice Chabert est toujours hospitalisé après un accident vasculaire cérébral. Son état est "stabilisé" indique le département sans évoquer de dates de retour de Maurice Chabert, 76 ans. C'est le premier vice-président qui a présidé cette séance : Thierry Lagneau a commencé par rendre hommage à Michel Tamisier, l'ancien maire divers gauche de Cadenet avait longtemps été en charge des affaires culturelles du département de Vaucluse. Michel Tamisier avait 87 ans.

Seulement 13 élus sur 32 dans l'hémicycle pour respecter les distances. Les autres élus suivaient la séance en ligne. Les élus du département ont approuvé les dispositions prises en urgences pendant la crise sanitaire.
Les élus ont voté à l'unanimité 6 millions d'euros pour assurer la survie des associations du département. Ils ont aussi voté 1,8 million d'euros de prêt à taux zéro pour les TPE et PME du Vaucluse fragilisées par le confinement. 

Le département propose aussi la cantine gratuite pour tous les élèves des collèges de Vaucluse jusqu'à la fin de l'année scolaire.

Aide directe des entreprises de Vaucluse... ou prêt toxique?

Les élus de Vaucluse demandent davantage de décentralisation dans le monde d’après Covid-19. Aprés l'urgence sanitaire, le Vaucluse est face à une urgence économique pour les petites et moyennes entreprises estime le socialiste Jean François Lovisolo. Il demande de penser autrement l'aprés Covid-19 : "j'ai sollicité l'ensemble des groupes politiques du département. Il nous faut prendre nos responsabilités et demander un partenariat avec  la région pour accompagner par des aides directes les entreprises et les commerces en difficultés".

Message reçu par le vice-président aux finances, Jean Batiste Blanc (Les Républicains) souhaite aller plus loin pour repenser l'action départementale. Pendant les débats, il glisse que "les énarques et les jacobins vont tuer ce pays" avant d’expliquer : "c'est quelques bonhommes rue de Varennes et dans les arrondissements chics de Paris qui décrètent la même règle pour tout le pays. S'il y a quelque chose à tirer après le Covid, c'est aussi la décentralisation; faire confiance aux élus locaux qui savent ce qu'il faut faire. En Vaucluse on a voté des prêts à taux zéro pendant 5 ans."

Pour le Rassemblement  National, il vaudrait mieux supprimer les cotisations des entreprises. Hervé De Lépinau a voté pour ce prêt mais il s'en méfie : "ça pourrait êtreun prêt toxique. C'est un sursis pour quelques mois mais le dépôt de bilan risque d'arriver in fine. La solution la plus efficace, c'est un allègement des charges pour éviter la fermeture des TPE - PME dans les mois à venir". Au cours de la séance, le groupe RN a demandé au département de "serrer le préfet, les présidents de l'URSSAF et de la MSA" pour obtenir cet allègement.

Cantine gratuite jusqu'aux vacances dans les collèges

Le département veut aider les parents d'élèves, quel que soit leur niveau social: la cantine sera gratuite jusqu'à la fin de l'année dans les collèges de Vaucluse.  Dominique Santoni, la vice-présidente du département en charge des collèges, explique qu'il s'agit "d'accompagner les familles très touchées par la crise économique et sanitaire dans le sixième département le plus pauvre de France". Dominique Santoni veut aussi "sortir certains enfants de situations très difficile pendant cette période : la violence a pu s 'installer dans les familles. Enfin il s'agit aussi de donner un coup de pouce aux parents qui travaillent. 10% des élèves seulement sont revenus au collège. On espère en attirer davantage avec cette mesure qui peut coûter jusqu’à la fin de l'année scolaire entre 80 et 150 000 euros au département".

Le vice-président Thierry Lagneau dirige cette première séance sans Maurice Chabert hospitalisé
Le vice-président Thierry Lagneau dirige cette première séance sans Maurice Chabert hospitalisé © Radio France - Philippe Paupert
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu