Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus: Amazon va fournir des masques aux salariés de Saran et prendre leur température

-
Par , France Bleu Orléans

C'était une demande des salariés de l'entrepôt de Saran. La direction Amazon va fournir des masques et contrôler la température des personnels à l'entrée de tous ses sites. Une annonce qui ne satisfait que partiellement les syndicats.

Le site logistique Amazon à Saran
Le site logistique Amazon à Saran © Radio France - Stéphane Barbereau

Après plusieurs jours de grogne dans ses différents entrepôts en France, Amazon, le géant américain de la vente en ligne annonce ce vendredi des mesures de protection pour ses 13.000 employés en France. C'est le directeur général d'Amazon France, Frédéric Duval, qui l'a fait savoir :  "Les autorités ne nous demandent pas de travailler aujourd'hui avec des masques et pourtant à partir d'aujourd'hui dans tous les bâtiments Amazon France, les salariés seront équipés de masques à leur demande". Amazon va également mettre en place un contrôle thermique des salariés à l'entrée des différents sites en France. 

Le site Amazon de Saran dans le Loiret près d'Orléans.
Le site Amazon de Saran dans le Loiret près d'Orléans. © Radio France

Sur le site de Saran, où travaillent  près de 2.000 personnes, les syndicats estiment que ces mesures arrivent déjà un peu tard. 4 cas de contamination auraient été recensés parmi les salariés loirétains. D'autre part, même avec des masques, il est difficile dans les entrepôts de respecter les règles de distanciation. " C'est un effet d'annonce"  selon le syndicat Sud Commerce.

Des actions devant la justice 

Le 18 mars dernier, quelques salariés d'Amazon Saran avaient manifesté devant l'entrée du site pour réclamer des mesures sanitaires contre le coronavirus. Mais la crise en interne va même plus loin. Le syndicat SUD Commerce vient de déposer devant le Tribunal des Prud'hommes de Nanterre 11 dossiers de droit de retrait de salariés contestés par la direction. Dans le Nord, la CGT a également annoncé son intention de porter plainte pour mise en danger de la vie d'autrui. 

Des commandes de première nécessité ? 

Les syndicats d'Amazon contestent également la position de la direction qui affirme avoir recentré ses activités sur les commandes des produits de première nécessité : produits d'entretien, hygiène, bureautique.. " C'est totalement faux" expliquent les délégués syndicaux de Saran. " On continue à emballer et à livrer tout et n'importe quoi...tant qu'il y a des commandes, Amazon prend." Le syndicat SUD demande lui de fermer les six entrepôts Amazon France pendant 15 jours ou à minima de ne prendre que les commandes de première nécessité et donc ne garder que 10 % des salariés sur chaque site.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess