Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : après Chateaufarine, le centre commercial d'École-Valentin fermé ce lundi

-
Par , France Bleu Besançon

Contrairement à ce que pensaient les commerçants, la superficie totale du centre commercial Carrefour à École-Valentin dans le Doubs dépasse les 20.000 mètres carrés. Suite aux annonces du gouvernement, une grande partie de la galerie ne devrait donc pas rouvrir lundi 1e février 2021.

Si l'on compte la surface totale incluant les réserves, laboratoires et bureaux fermés au public, le centre commercial Valentin dépasse les 20.000 mètres carrés
Si l'on compte la surface totale incluant les réserves, laboratoires et bureaux fermés au public, le centre commercial Valentin dépasse les 20.000 mètres carrés © Radio France - Sophie Allemand

Suites aux annonces de Jean-Castex vendredi soir, les centres commerciaux non-alimentaires de plus de 20.000 mètres carrés devaient fermer leurs portes samedi 30 janvier 2021 au soir, pour une durée indéterminée. Dans le Doubs, le centre commercial Chateaufarine à Besançon est concerné, sa superficie totale est de 56.000 mètres carrés. Pour le centre commercial d'École-Valentin, c'est un revirement de situation ce dimanche 31 janvier : finalement la galerie marchande devrait aussi fermer

La surface totale de la galerie dépasse les 20.000 mètres carrés, réserves et bureaux compris

Samedi après-midi, les commerçants pensaient pouvoir rester ouverts. La mauvaise surprise est tombée dans la soirée :  ils ont reçu un mail du gestionnaire de la galerie, leur indiquant de baisser le rideau. En effet, les allées, le Carrefour et les boutiques du centre cumulés font 19.000 mètres carrés. Mais c'est sans compter les réserves, les laboratoires et les bureaux. Dans ce cas là : la galerie atteint les 23.000 mètres carrés, confirme le maire d'École-Valentin, Yves Guyen.

Or, selon le décret reçu par le gérant du centre et transmis à l'élu, ces espaces inexploités seront comptabilisés dans le décret. "La surface commerciale utile est la surface totale comprenant les surfaces de vente, les bureaux et les réserves (...) La surface est prise en compte indépendamment des interdictions d'accès au public," indique le paragraphe concerné dans ce décret du 30 janvier 2021.

Seuls le Carrefour, la pharmacie, les boulangeries ou encore la chocolateries devraient donc rouvrir ce lundi. 

Une règle incompréhensible pour le maire, injuste pour les commerçants 

"Puisqu'il n'y a pas d'accès public sur ces emplacements, pourquoi les compter comme un espace pouvant accueillir du public ? C'est une question que l'on peut se poser. Pour les commerçants, c'est dur. Mais bon, là on est obligé de subir... Il y aura de toute façon un impact sur le commerce," réagit l'élu Yves Guyen.

Le maire Yves Guyen est venu rendre visite aux derniers commerces ouverts ce dimanche au centre commercial Valentin
Le maire Yves Guyen est venu rendre visite aux derniers commerces ouverts ce dimanche au centre commercial Valentin © Radio France - Sophie Allemand

Pour les commerçants, c'est un peu la douche froide, eux qui se réjouissaient de pouvoir terminer leurs soldes. Une commerçante nous a confiés être "abasourdie". Face à cette décision considérée comme "injuste", ils espèrent que cet argument fera peser la balance dans leur sens aux yeux de la préfecture. Ce lundi, après publication du décret et étude au cas par cas des commerces du département, la préfecture communiquera la liste précise des centres devant fermer.

Ce dimanche, on ne peut pas dresser la liste exhaustive de ce qui ouvre ou ferme chez nous. Tout se fait encore un peu à tâtons, pour les gérants des galeries eux-même. Ils attendent que le gouvernement publie son décret d'application, et que la préfecture communique dans la foulée. On peut seulement affirmer que les commerces de plus de 20.000 mètres carrés de surface totale doivent fermer. Au total, en France cela concerne 400 centres.

À Besançon, le Passage Pasteur fait moins de 20.000 mètres carrés, selon la Chambre du Commerce et de l'Industrie du Doubs, il devrait donc rester ouvert. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess