Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : 54 marchés restent ouverts en Loire-Atlantique

-
Par , France Bleu Loire Océan

Sur les 57 demandes reçues par la préfecture de la Loire-Atlantique, 54 marchés vont réouvrir. Annonce du préfet Claude d'Harcourt qui précise qu'il y a eu deux refus. Par ailleurs, une réunion est prévue pour qu'un accord soit trouvé entre les producteurs et les grandes surfaces.

Le marché de La Baule fait partie de ceux qui vont rouvrir
Le marché de La Baule fait partie de ceux qui vont rouvrir © Maxppp - BERTRAND BECHARD

Au total, la préfecture de la Loire-Atlantique a reçu 57 dossiers de demandes de réouverture de marchés, 54 ont été acceptés, deux ont été rejetés. Une autre est en cours d'instruction. Le préfet Claude d'Harcourt a aussi annoncé qu'une réunion sera organisée entre les petits producteurs et les grandes surfaces.

En interdisant les marchés, le Premier ministre avait donné la possibilité aux préfets d'en laisser certains ouverts. C'est ce que Claude d'Harcourt a fait pour celui de La Baule par exemple. Deux autres marchés n'ont pas eu cette chance. Pour espérer voir son marché ne pas fermer, les maires doivent garantir qu'il n' y a pas plus de quinze étales séparées de huit mètres et 100 personnes au maximum. Et puis le libre service est interdit, les clients ne peuvent pas toucher les produits. Enfin s'il n' y a pas d'autres commerces à proximité le préfet sera plus enclin à accepter de le laisser ouvert.

Une réunion entre les petits producteurs et les grandes surfaces

Avec la fermeture de certains marchés, le sort des producteurs pose question. Le préfet a assuré qu'une rencontre avec sept GMS (grandes et moyennes surfaces) aurait lieu lundi 30 ou mardi 31 mars. "Ils doivent se mettre d'accord sur la façon dont la grande distribution va prendre en compte la situation des producteurs locaux" affirme Claude d'Harcourt.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu