Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : Bruno Le Maire annonce une aide de 45 milliards d'euros pour les entreprises et les salariés

-
Par , , France Bleu
France

Le ministre de l'Economie débloque une première enveloppe de 45 milliards d'euros lutter contre les conséquences économiques du nouveau coronavirus. Un chiffre provisoire promet Bruno Le Maire dans la continuité des promesses d'Emmanuel Macron.

Bruno Le Maire, le ministre de l'économie et des finances
Bruno Le Maire, le ministre de l'économie et des finances © Radio France - Antoine Denéchère

Le ministre de l'économie Bruno Le Maire a apporté des précisions ce mardi matin sur les mesures d'aides apportées aux entreprises. 

Il promet 45 milliards d'euros pour les entreprises et les salariés, au lendemain de l'annonce par Emmanuel Macron d'un renforcement des mesures de confinement pour lutter contre l'épidémie de coronavirus

Le ministre de l'économie explique ce mardi matin sur RTL que cette enveloppe est un premier chiffrage des fonds débloqués par le gouvernement. 

Bruno Le Maire confirme l'annonce du chef de l'Etat sur une enveloppe de 300 milliards d'euros pour garantir les prêts bancaires. Cela concerne toutes les entreprises qui risquent d'avoir du mal à faire face aux échéances avec une activité en berne.  Le but étant que "pas une seule PME ne trouve pas la trésorerie dont elle a besoin."

Ni impôts, ni cotisations sociales

Autre promesse du chef de l'Etat : "les entreprises qui font face à des difficultés n'auront rien à débourser". Cela concerne les petites entreprises qui n'auront ni à payer les impôts, ni les cotisations sociales. 

Les factures d’eau, de gaz, d’électricité et les loyers seront également suspendus et le dispositif de chômage partiel sera massivement élargi.

Au niveau européen, Bruno Le Maire confirme que "les Etats membres de la zone euro promettent 1000 milliards d'euros de garantie des prêts bancaires pour assurer que l'Europe conserve des liquidités."

Un fonds de solidarité au secours de 600 000 sociétés

Un fonds de solidarité doit également venir au secours des plus petites entreprises, micro-entrepreneurs et indépendants. Un milliard d'euros minimum sont provisionnés pour 600 000 sociétés qui ont moins d'un million de chiffre d'affaire. 

"Pour tous ceux qui ont perdu entre mars 2019 et mars 2020, 70% de leur CA, nous leur garantirons un filet de sécurité avec 1500 euros forfaitaires. Mais certaines fois, ils auront besoin de plus pour éviter la faillite et nous le ferons au cas par cas," a insisté le ministre de l'économie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu