Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : avec 85% de baisse d’activité, la brasserie Pietra craint le pire.

-
Par , , France Bleu RCFM

La crise sanitaire qui est loin d’être réglée n’est pas sans conséquence sur le plan économique. Cela se vérifie en Corse tous les jours, y compris auprès de sociétés de renom.

Avec 85% de baisse d'activité, la brasserie Pietra craint le pire
Avec 85% de baisse d'activité, la brasserie Pietra craint le pire - capture décran @brasseriepietra.corsica

L’épidémie de covid-19 n’est pas encore terminée. Le confinement est toujours d’actualité. Le président de la République devrait même confirmer lundi soir que la période ira au-delà du 15 avril. 

Une mauvaise nouvelle pour l’économie insulaire. Les conséquences économiques sont d'une ampleur sans précédent, notamment pour l'industrie touristique. En Corse, elle représente, avec les transports, un tiers du PIB, contre 7 % en moyenne dans les autres régions. Marie-Antoinette Maupertuis, la présidente de l'Agence du Tourisme de la Corse, s'attend à une « saison blanche ». Les professionnels, eux, craignent carrément « une année noire ». Un secteur en berne donc qui provoque aussi des dégâts collatéraux dans des secteurs dont l'activité est liée en partie au tourisme. C'est le cas entre autres de la « Brasserie Pietra » qui emploie une cinquantaine de personnes et produit annuellement 100 000 hectolitres de bière. Elle subit actuellement une baisse de plus de 80 % de ses ventes. « Quand du jour au lendemain vous avez la majorité de vos clients qui ferment, ce n’est pas quelque chose de facile à vivre » Dominique Sialelli, le président de la brasserie Pietra. « On a une baisse d’activité de l’ordre de 85%. Il reste aujourd’hui un peu de ventes dans les magasins qui jouent bien le jeu, dans les magasins aussi sur le continent. Par contre, toute activité café, hôtel, restaurant, elle a cessé du jour au lendemain. En plus, ça arrive en avant saison. On a maintenant la crainte d’une saison extrêmement dégradée. On a peur pour nos clients qui vont avoir beaucoup de difficultés. Nombreux se demandent s’ils vont rouvrir. Au niveau national, il y a a peu près 30% des cafés, hôtels, restaurants qui sont quasiment en dépôt de bilan. J’imagine qu’en Corse cela doit être la même chose. Et si il n’y a pas de mesures d’aides majeures dans ces différents secteurs ça va être une hécatombe.» 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu