Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : Breen, l'entreprise sarthoise de tabourets en carton, va faire des protections pour les chariots

-
Par , France Bleu Maine

La société Breen, basée au Mans et spécialisée dans la fabrication de tabourets en carton, se lance dans la production de protection pour les chariots. Une façon de lutter contre le coronavirus.

La nouvelle offre de Breen pour se protéger du Coronavirus
La nouvelle offre de Breen pour se protéger du Coronavirus - @Breen

Une entreprise sarthoise change d'orientation avec le Coronavirus. La société Breen, basée au Mans, était spécialisée dans​ la fabrication de tabourets en carton, notamment pour des manifestations sportives et culturelles. Elle avait d'ailleurs remportée un marché avec le Tour de France cycliste. Avec le confinement, elle s'est retrouvée sans commande mais a eu l'idée de se lancer dans la production de protection en carton pour les chariots. Un beau rebondissement pour une entreprise qui vient de fêter ses cinq ans d'existence. 

Le produit a été créé en Sarthe : un carton pliable de 10 cm par 10

"Le produit s'appelle Safy, souligne Hugo Duval, le patron de Breen. C'est une surface de carton de dix centimètres par dix. On saisit ce carton au creux de sa main, on l'applique sur la barre du chariot, et on serre avec son index et son pouce pour le clipser et le fermer. La fermeture est sécurisée et elle permet d'assurer la maintien du dispositif sur la barre. On va pouvoir ensuite après usage, tirer la languette de la fermeture pour facilement retirer le dispositif et le mettre dans un back de collecte. C'est un produit à usage unique, 100% français et 100% recyclable".

On va pouvoir produire cinq millions d'unités par semaine.

"Le concept du produit a été créé en Sarthe, poursuit Hugo Duval, le patron de Breen. La production devrait commencer dès ce lundi à Nantes pour alimenter toute la grande distribution sur les Pays de la Loire. Ensuite, on va démultiplier les spots de production à Marseille, Lille, et dans l'est de la France pour pouvoir ainsi régionaliser les productions. Aujourd'hui, on travaille avec trois grandes enseignes nationales et le produit est très bien accueilli par la grande distribution tout simplement parce que l'on va manquer de gants très prochainement. Les gants sont des produits fabriqués en Asie à plus de 10.000 km de la France. De plus, les gants ne sont pas des produits recyclés ni recyclables". 

Breen avait du fermer sa production avec le début du confinement du au coronavirus mais avec ce nouveau produit, c'est un nouveau départ pour cette entreprise qui vient de fêter ses cinq ans d'existence. 

Breen en chiffres :

  • Trois salariés 
  • 280.000 euros de chiffres d'affaires 
  • Plus de 100.000 pièces de tabourets produites par an

À LIRE AUSSI : Le tabouret recyclable, l'invention sarthoise qui fait un carton

Choix de la station

À venir dansDanssecondess