Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : le groupe Cerinnov licencie 13 salariés sur son site de Limoges

-
Par , France Bleu Limousin

L'entreprise limougeaude, spécialisée dans la céramique et cotée en bourse, doit mettre en oeuvre un plan de licenciement sur son site français. 13 salariés vont devoir quitter le groupe. Cerinnov justifie cette décision par la crise du coronavirus qui pèse sur son activité.

L'entreprise est située à Limoges
L'entreprise est située à Limoges - © Cerinnov

Un tiers des salariés sur le carreau. Le groupe Cerinnov, basé à Limoges, a annoncé, en parallèle de ses résultats semestriels, qu'il comptait se séparer de 13 de ses 40 collaborateurs. "Ce plan a été soumis à l'avis des représentants du personnel qui ont émis un avis consultatif défavorable sans remettre en question la procédure" explique Cerrinov dans un communiqué. En conséquence, les départs pourraient intervenir dès la fin de l'année ou au début de l'année prochaine. 

Des mauvais résultats économiques en cause

Pour l'entreprise, c'est assurément un coup dur. Début avril 2020, elle a déjà du fermer son usine d'assemblage située aux Etats-Unis. En cause, des résultats très mauvais liée à la pandémie. Au 1er semestre 2020, le groupe Cerinnov a enregistré une perte de 3 millions d'euros de chiffre d'affaires. La marge brute s'est, elle aussi, contractée, passant de 4,5 millions d'euros à 1,9 millions d'euros. 

De plus, l'entreprise a du mettre en place des plans de mesures de charges et de maîtrise de sa trésorerie. Cela veut dire que l'entreprise a fait des demandes d'aides liées au chômage partiel et au report de versement de charges sociales et fiscales auprès du gouvernement dès le mois de mars. Un emprunt de couverture d'un montant de 3,6 millions d'euros a également été demandé auprès des banques. Enfin, la suspension des échéances de prêts a été demandée pour une période de six mois. 

Cerinnov est une entreprise spécialisée dans l’ingénierie robotique et des équipements pour l'industrie de la céramique et du verre dans le monde. Elle précise néanmoins qu'elle considère être en mesure de respecter ses échéances à venir pour l'an prochain. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess