Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus et confinement : ces couples obligés de reporter leur mariage

Ce devait être le jour de leur vie. Crise du coronavirus oblige, les futurs mariés du printemps 2020 vont devoir attendre encore un peu. En plein confinement, les mariages sont annulés ou reportés. Un crève-coeur pour les couples et un casse-tête pour les prestataires.

Avec le confinement appelé à durer, de nombreux couples sont obligés d'annuler leur mariage
Avec le confinement appelé à durer, de nombreux couples sont obligés d'annuler leur mariage © Maxppp - Tim Somerset

Dans le nord-Franche-Comté, comme partout en France, les mariages civils sont reportés en cette période de confinement (sauf en cas de mariage dits "in-extremis" autorisés par les Préfectures pour les couples dont l'un des conjoints est gravement malade). Et du coup, pas de pièce montée, pas de fête entre amis non plus. C'est quasiment un an de préparation qui tombe à l'eau comme pour Hélène et Hervé, en couple depuis plus de vingt ans, et qui devaient s'unir en mairie le 9 mai prochain à Belfort avant de festoyer avec leurs enfants, familles, et amis.

"C'est frustrant mais on n'a pas voulu prendre de risques" - Hélène, future mariée

Face à ce confinement qui risque de durer, même si c'est un crève-coeur, le couple a préféré prendre les devants "C'est frustrant de devoir annuler notre mariage surtout quand c'est indépendant de notre volonté. Mais il n'y a pas le choix. On a voulu prendre aucun risque. Et même si d'ici le 9 mai, le confinement est levé, il y aura certainement encore des restrictions sur les déplacements, les rassemblements". 

La Belfortaine avance d'autres raisons à sa décision"Comme on a des invités qui venaient de loin, et même de l'étranger, et comme on avance trop dans l'inconnu, on ne sait pas du tout ce qu'il en sera fin avril, début mai, et entre nous, on n'avait plus vraiment la tête à organiser un mariage" confie, dépitée, Hélène. Le couple belfortain a réussi néanmoins à trouver une autre date, mais en 2021 !

"On ne peut pas réinventer des dates qui n'existent plus" - Patrick Dupuis, gérant du Moulin de Courtelevant

Les reports, c'est justement un vrai casse-tête pour les prestataires spécialisés dans la réception. Patrick Dupuis est gérant du Moulin de Courtelevant dans le Territoire de Belfort. Entre mariages et fêtes de famille, il était complet pour la saison, mais là, avec le confinement, c'est la galère "On arrive pour l'instant à reporter les mariages, ou fêtes de famille (cela représente environ 40 weekends par an pour ce prestataire), en s'adaptant aux personnes pour qui, on le comprend, ce n'est pas facile de trouver une date qui aille aussi avec leurs autres prestataires (traiteur, photographe, ...), mais si ça continue en mai et juin, on ne pourra pas réinventer des dates qui n'existent plus, il y aura embouteillage !" 

Le gérant du Moulin de Courtelevant dit ne pas se plaindre de sa situation "Je n'ai pas d'employés donc ça va" mais il reconnaît qu'il y a forcément un manque à gagner avec ces annulations ou ces reports. "Le plus embêtant" conclut-il "c'est que certains couples veulent quand même maintenir leur mariages dans notre établissement, même si le confinement est toujours en vigueur. C'est impossible évidemment !" clame Patrick Dupuis.

Quid d'un remboursement en cas d'annulation d'un mariage ?

En cas de report, les prestataires gardent a priori les arrhes déjà versés. En cas d'annulation pour cause de coronavirus, rien n'est prévu dans le contrat de mariage. Chaque partie est censée trouver un accord en bonne intelligence

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu