Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : des bateaux de pêche de retour en mer, des poissonneries vont rouvrir

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Une lueur à l’horizon pour les poissonniers de notre région Auvergne-Rhône-Alpes : des bateaux de pêche ont retrouvé la mer ce weekend. Cela signifie le retour des criées et de l'approvisionnement des poissonneries.

Les poissonniers vont retrouver de la marchandise.
Les poissonniers vont retrouver de la marchandise. © Maxppp - Cedric JACQUOT

La plupart des poissonniers autour de chez vous ont fermé depuis plusieurs jours, faute d’approvisionnement. En tant que commerce alimentaire, ils pourraient pourtant ne pas baisser le rideau. Il semble pourtant que la filière reprenne des couleurs ces jours-ci puisque des bateaux sont repartis sur les eaux de l’Atlantique et de la Manche ce weekend. 

Les étals vont être à nouveau fournis et certaines poissonneries pourront donc rouvrir. Ce sera le cas des trois magasins tenus par Sébastien Robert dans la Loire, et pour lesquels il emploie 14 personnes à Saint-Etienne, Saint-Chamond et Andrézieux : "On va pouvoir avoir un petit peu de marchandises. On fera au mieux pour trouver un maximum d'articles mais on n'aura pas l'ensemble de notre gamme habituelle. On aura pas mal de filets parceque ce sont les pêcheurs boulonnais qui sont partis en mer. On aura du poisson individuel comme du maquereau et de la sole, ou encore du cabillaud à la coupe". 

"Lutter contre le malaise financier qu'on subit"

Un magasin ouvert c'est aussi l'occasion de faire marcher la solidarité explique enfin Sébastien Robert : "Je connais beaucoup de gens qui bataillent dans l'alimentation et je vais faire office de point relais sur des producteurs locaux. On va se donner la main pour être forts, lutter contre la maladie et le malaise financier qu'on est en train de subir".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu